Revue ciné: Eternal Salvation


Jonathan Wright (Bradley Snedeker) a tout dans la vie, un travail prestigieux, une magnifique épouse (Jessica Morris) avec qui il a une merveilleuse petite fille de sept ans et de nombreux amis. Ayant récemment été nommé au poste de vice-président principal des relations commerciales pour une société de banque d'investissement bien établie, Jonathan pense qu'il est sur la bonne voie pour atteindre le sommet de sa carrière. Lui et son équipe se sont vus attribuer le compte d'un nouveau client milliardaire. Alors que tout semble au beau fixe, Jonathan est frappé d'un anévrisme cérébral engageant son pronostic vital et le laissant dans le coma. Après s'être réveillé du coma, Jonathan entame la difficile tâche de se reconstruire et est déterminé à trouver le vrai sens de la vie.


Mon Avis (ATTENTION SPOILER): 


Très bon film chrétien, édifiant, qui pose les bonnes questions sur ce qui compte réellement dans la vie. Jonathan avait tout pour être heureux mais sa maladie ainsi que les longs mois passés à l'hôpital lui ont fait comprendre que toute sa vie n'était construite que sur des bases très fragiles. Il a perdu tous ceux qu'il pensait être ses amis et à son retour au travail, il a été progressivement marginalisé jusqu'à être licencié. Cherchant un nouveau sens à sa vie, Il a fini par comprendre que Jésus-Christ était la seule base durable et solide sur laquelle on peut construire sa vie et que tout le reste n'est que vanité. Le film nous plonge dans un univers très réaliste dans lequel on peut s'identifier aux personnages, leurs doutes ainsi que leurs craintes peuvent raisonner en nous tant nous sommes déjà au moins une fois dans notre vie passés par là. Un bon film qui prêche l'évangile à voir avec des non-convertis. Vous pouvez l'acheter et le regarder (en anglais uniquement) sur ce site


Je vous laisse avec la bande-annonce


© 2020 L'univers de Bondoly - Tous droits réservés.