Noël; une occasion d'évangéliser?



Voici, la jeune fille deviendra enceinte, elle enfantera un fils, Et elle lui donnera le nom d'Emmanuel (Esaïe 7:14)


C'est encore ce temps de l'année où les villes du monde entier se mettent sur leur 31. Les allées des avenues enguirlandées soufflent dans les villes cette atmosphère unique de fête, les visages aux larges sourires dans les marchés improvisés des grandes places nous rappellent que c'est la saison ; c'est bientôt Noël !


Pour beaucoup noël c'est l'occasion de se réunir en famille, de bien manger et de recevoir des cadeaux. Cette fête est devenue si populaire dans tous les milieux confondus, que les parents musulmans se sentent obligés d'offrir à leurs enfants des cadeaux pour qu'ils ne se sentent pas exclus des réjouissances et surtout qu'ils aient comme leurs camarades des choses à raconter à la rentrée !


C'est la force de Noël ; son pouvoir de rassembler le monde entier, toute confession religieuse confondue, autour de l'évènement qui a marqué tous les temps, la venue au monde d'un Sauveur pour l'humanité ! Quelle aubaine pour l'évangélisation !


En effet, si la pâque, la pentecôte et bien d'autres fêtes chrétiennes ne marquent pas forcément tous les esprits, il n'en est pas de même pour Noël qui est un évènement majeur chaque année, devenu incontournable.


Au-delà de Noël, nous voyons dans la Bible que les saisons ont toujours été marquées par des temps de fête, des moments de réjouissances où les hommes se réunissent pour commémorer des faits marquants. Ces fêtes marquent la culture et les traditions d'un peuple, d'une nation.


Dans l'ancien testament par exemple, c'est Dieu lui-même qui instruit son peuple, parfois de façon extrêmement précise, des fêtes qu'ils devaient célébrer en honneur à l'Éternel ainsi que le comportement qu'ils devaient adopter pendant ces jours particuliers.


Le premier mois, le quatorzième jour du mois, entre les deux soirs, ce sera la Pâque de l’Éternel. Et le quinzième jour de ce mois, ce sera la fête des pains sans levain en l’honneur de l’Éternel ; vous mangerez pendant sept jours des pains sans levain. Le premier jour, vous aurez une sainte convocation : vous ne ferez aucune œuvre servile. Vous offrirez à l’Éternel, pendant sept jours, des sacrifices consumés par le feu. Le septième jour, il y aura une sainte convocation : vous ne ferez aucune œuvre servile (Lev.23: 3-4)


Toutes ces prescriptions sont ancrées dans la culture juive depuis bien des siècles et par la suite, d'autres fêtes ont été rajoutées à ce calendrier, notamment la fête de la dédicace (dit encore, fête des Maccabées ou Hanukkah), non instruite par Dieu, mais que les hommes ont instituée pour commémorer le second temple de Jérusalem après sa profanation par le roi de Syrie Antiochus IV Épiphane, celui-ci ayant échoué à supprimer la foi juive.


Maintenant venons-en à l'attitude de Jésus à l'égard de toutes ces fêtes. Ce qui est frappant est qu'il s'est toujours posé en homme respectueux des traditions. Il nous dit dans sa Parole qu'il n'est pas venu abolir la loi ou les prophètes, mais pour l'accomplir. Jésus nous est montré par ailleurs comme un être sociable et participant aux réjouissances quand il accepte l'invitation aux noces de Cana (Jean 2), à la fête de la dédicace (Jean 10:22) ou encore à la fête de la Pâque (Jean 13:1). Et dans toutes ces occasions, Jésus saisissait l'opportunité pour annoncer la bonne nouvelle, accomplir des miracles etc.


Revenons-en à Noël et à ce que nous pouvons en faire en tant qu'ambassadeurs de Christ sur terre. Il est vrai, il s'agit d'un temps de réjouissance et de célébration; il n'y a pas de mal à être en famille et à recevoir des cadeaux. Mais clairement, nous devrions plus que jamais nous saisir de Noël pour évangéliser massivement car comme nous l'avons dit, il s'agit de la seule fête qui réunisse le monde entier, toute croyance confondue ! Si pour le monde, Noël n'a plus rien à voir avec la venue d'un Sauveur sur terre, notre rôle est de le lui rappeler pendant cette occasion unique.


Le monde a besoin de savoir qu'il célèbre en réalité la naissance de Celui qui s'est fait chair pour la rédemption de tous et à travers ce miracle, l'amour inconditionnel de Dieu pour l'humanité entière.


Je prie que le Seigneur vous inspire la façon de saisir l'occasion de Noël pour annoncer la Bonne Nouvelle à votre famille inconvertie, à vos collègues de travail et à tous ceux que le Seigneur mettra sur votre chemin.


Joyeux Noël à tous 🎄

57 vues0 commentaire