Le Salut par les oeuvres: la fausse doctrine répandue aux USA


Selon une enquête, environ la moitié des Américains croient qu'ils iront au paradis s'ils sont « bons » ou «font suffisamment de bonnes oeuvres », tandis qu'un tiers croient que le salut n'est obtenu qu'en acceptant Jésus-Christ comme Sauveur.


Le sondage réalisé par le Cultural Research Center de l'Arizona Christian University a révélé que 48% des adultes américains affirment qu'« une personne qui est généralement bonne ou pratiquant suffisamment de bonnes oeuvres gagnera une place au paradis ».


Un Américain sur trois (33%) déclare se considérer comme chrétien et affirme que « lorsque vous mourrez, vous n'irez au ciel que si vous avez confessé vos péchés et accepté Jésus-Christ comme votre Sauveur ».


De plus, 63% des adultes croient qu'« avoir la foi est plus important que le type de foi que l’on a».

Ces résultats de l’enquête administrée sur 1000 personnes ont été publiés cette semaine.

Len Munsil, le président de l'Arizona Christian University, a déclaré que « le manque de compréhension des bases de la théologie chrétienne est stupéfiant », avec « des conséquences potentiellement dévastatrices pour les âmes et pour tous les aspects de la vie et de la culture américaines ». D’après Munsil, « Il s’agit d’un appel au réveil pour que l’église, et pour que les dirigeants de tous les domaines d’influence parlent, enseignent et travaillent à restaurer la vérité biblique », a déclaré Munsil. « Beaucoup d'âmes seront perdues si les gens sont induits en erreur par la fausse idée selon laquelle nous pouvons gagner notre chemin vers le ciel, plutôt que de reconnaître la Vérité que le Christ seul et sa justice sont la base de notre salut. »


La même enquête a également révélé que :


- 54% des adultes américains pensent qu'ils iront au paradis après leur mort et seulement 2% pensent qu'ils iront en enfer. Quinze pour cent disent qu'ils ne savent pas ce qui se passera après leur mort, 13 % disent qu'il n'y a pas de vie après la mort, 8 % croient en la réincarnation, et 8 % croient qu'ils « iront dans un lieu de purification avant d'entrer au paradis ».


- 49 % pensent qu'ils « ont la responsabilité dans des circonstances appropriées » de partager leurs croyances religieuses avec « des gens qui ont des croyances différentes des leurs ». Les évangéliques (74%) sont les plus susceptibles d'affirmer ceci.


- 56% des Américains disent qu'ils essaient « consciemment et systématiquement » d'éviter de pécher parce qu'ils savent que leur péché « brise le cœur de Dieu ».


George Barna, directeur de la recherche au Cultural Research Center, a affirmé que les Américains sont dans un état d’esprit du « tout va bien » en ce qui concerne la foi, les valeurs morales, et le style de vie. Selon Barna, « Les Américains semblent créer des visions du monde propres et très personnelles basées sur des sentiments, des expériences et des opportunités, plutôt que de travailler dans les limites d'une vision du monde complète, éprouvée et cohérente ».


« En abandonnant nos normes morales et nos traditions au profit des préférences inclusives et conditionnelles, nous perdons les fondations qui ont permis à « l’expérience américaine » de connaitre un succès pendant plus de deux siècles », a ajouté Barna. « Il ne nous reste qu’à espérer que nos institutions morales critiques - en particulier la famille et les églises - se réveilleront et aideront la nation à se remettre sur la bonne voie. ».


Autres contenus similaires :


Un sondage révèle que 70% des fidèles évangéliques pensent que «les gens sont fondamentalement bons».


Selon un autre sondage, 58% des Américains croient que la vérité morale « dépend de chaque individu »'


44% des croyants américains pensent que Jésus avait péché.


Seulement 6 pour cent des Américains adhèrent à la vision globale de la biblique


Article traduit de l'anglais et tiré de https://www.christianheadlines.com/

© 2020 L'univers de Bondoly - Tous droits réservés.