Le leader spirituel ne remplace pas ta relation intime avec Dieu.


Il lui dit pour la troisième fois: Simon, fils de Jonas, m'aimes-tu? Pierre fut attristé de ce qu'il lui avait dit pour la troisième fois: M'aimes-tu? Et il lui répondit: Seigneur, tu sais toutes choses, tu sais que je t'aime. Jésus lui dit: Pais mes brebis. Jean 21:17


Dieu établit des leaders spirituels pour prendre soin de ses brebis. Les jeunes convertis dans la foi ont en effet besoin d'être encadrés et guidés dans leurs premiers pas dans la vie chrétienne. Les leaders ont de lourdes responsabilités:


- celle de veiller à l'enseignement des brebis;

- de veiller à ce qu'elles mènent une vie conforme à la parole de Dieu;

- de veiller à ce que les brebis ne s'écartent pas de la saine doctrine;

- d'aimer les brebis;

- de les faire grandir dans la foi et de les rapprocher de Dieu.


Le but du leader spirituel est donc de former des disciples de Christ qui à leur tour grandiront et pourront former d'autres disciples. Le chrétien n'est pas appelé à demeurer enfant éternellement, mais il doit grandir et cela passe par la construction d'une relation personnelle avec Dieu.

Le leader spirituel ne peut pas rester indéfiniment le seul point d'accès d'un chrétien à Dieu. Au contraire, le nouveau converti devrait chercher à rapidement gagner son indépendance spirituelle en entretenant une vraie relation avec Dieu car il est lui aussi pourvu du Saint-Esprit qui lui permet d'accéder à Dieu directement. On assiste souvent dans les églises à ce que j'appelle de la paresse spirituelle; lorsqu'on a un sujet de prière, on le présente tout de suite au leader, car soit disant lui "Dieu l'entend" ou alors parce "qu'il a des prières efficaces". Ce n'est pas une chose mauvaise que de demander de l'aide dans la prière... Mais la prière efficace commence toujours chez soi dans le lieu secret, les autres ne sont là que pour vous prêter main forte.


Dans l'ancien testament, les personnes étaient dépourvues du Saint-Esprit, sauf certains rois et les prophètes. Le prophète était le seul messager entre Dieu et les hommes. Hébreux 1:1-2 nous le dit en ces termes: À bien des reprises et de bien des manières, Dieu, dans le passé, a parlé à nos pères par les prophètes ;....


Or avec le sacrifice de Jésus à la croix, nous avons accès directement au père puisque son esprit vit en nous. C'est pourquoi le verset continue en disant: mais à la fin, en ces jours où nous sommes, il nous a parlé par son Fils qu’il a établi héritier de toutes choses et par qui il a créé les mondes. Nous savons que lorsque nous prions, il nous entend par son esprit qui habite en nous. Cet esprit est aussi là pour nous enseigner et nous faire grandir.


Il peut arriver que certains se cachent derrière le leader spirituel soit par fainéantise spirituelle ou encore parce qu'ils ont peur de faire des erreurs: "et si ce n'est pas l'esprit de Dieu qui me parle mais un autre esprit?" "et si je pense entendre quelque chose mais que finalement ce n'est que mon imagination?" "et si je me trompe complètement?".


J'ai envie de vous dire qu'il est impossible d'apprendre sans faire d'erreurs. Reconnaitre la voix de Dieu ça s'apprend et c'est vrai, vous ferez des erreurs; C'est vrai aussi que l'ennemi vous trompera si vous n'êtes pas encore suffisamment affermis dans la parole. Mais ce sont les risques qui valent la peine d'être pris compte tenu des bénéfices qu'ils apportent par la suite. Vous ferez ces erreurs quelques fois mais avec le temps et suffisamment d'entrainement, vous apprendrez à reconnaitre toutes ces voix, vous saurez même lorsque cette voix vient de vous ou de l'ennemi.


Il est impératif de rapidement devenir indépendant dans les choses spirituelles en ayant une relation personnelle avec Dieu. D'une part, votre leader spirituel ne sera pas toujours avec vous (en vacances ou au travail). Il y aura bien des situations où vous devrez faire fonctionner le discernement que donne le Saint-Esprit face aux situations qui vous seront présentées. D'autre part, vous devez avoir une identité dans le règne spirituel, le diable et les démons doivent savoir qui vous êtes.


Dans la Bible il y a ce récit issu des Actes 19:13-16 où l'on voit des exorcistes juifs itinérants, fils d'un grand prêtre juif, chasser des démons en disant « Je vous exorcise par ce Jésus que Paul proclame. » Mais l’esprit mauvais leur répondit : « Jésus, je le connais ; Paul, je sais qui c’est ; mais vous, qui êtes-vous ? ». Par la suite, l'homme possédé se rendit maitre des sept et ces derniers n'eurent guère le choix que de s'enfuir tous nus et blessés. Ce passage nous apprend que nous avons tous une identité dans le règne de l'esprit. Plus Christ est formé en vous, plus vous avez de l'autorité sur les démons. Se cacher éternellement derrière l'autorité spirituelle d'un leader vous empêche de développer votre propre autorité en Christ. Et c'est prendre le risque de se voir demander par l'ennemi un jour "Ton leader, je le connais; Jésus, je sais qui c'est; mais toi, qui es-tu?".

© 2020 L'univers de Bondoly - Tous droits réservés.