Le fardeau que tu portes est-il de Dieu?

Prenez mon joug sur vous et recevez mes instructions, car je suis doux et humble de coeur; et vous trouverez du repos pour vos âmes. Car mon joug est doux, et mon fardeau léger. (Matthieu 11:29)

Voilà une question qui a tout son intérêt. Le fardeau que tu portes est-il de Dieu? Car vous ne devriez jamais accepter tout autre fardeau que celui qui vient de votre obéissance à la volonté de Dieu. Beaucoup sont ceux qui traversent des épreuves dans leur vie, qui acceptent des situations en pensant que c'est un fardeau qui leur est imposé par Dieu en tant que chrétien et qu'ils peuvent rien y changer. Il est vrai que vivre en Christ et faire la volonté de Dieu n'est pas facile... La vie en Christ et l'obéissance à sa parole ainsi qu'à ses instructions peuvent causer un inconfort certain et parfois même engendrer des épreuves (oppositions, attaques de l'ennemi...). Dans ce cas, le fardeau que vous portez est lié à votre appel, à votre obéissance à la parole ainsi qu'aux instructions de Dieu vous a données et Jésus vous promet qu'il sera léger. Mais il y a des fardeaux que nous acceptons dans nos vies qui ne sont pas de Dieu, hélas! Ces fardeaux sont souvent les résultats liés à nos mauvais choix, à la mauvaise compréhension de la parole de Dieu, aux pièges de l'ennemi dans lesquels vous seriez tombés ou encore à la désobéissance à Dieu.


Il est important d'établir cette nette distinction afin de ne pas subir inutilement des fardeaux dont vous devriez être exemptés en tant qu'enfant de Dieu.


Comment alors reconnaitre si le fardeau que je porte est de Dieu ou pas?


C'est simple, le fardeau qui vient de Dieu n'est pas écrasant et Dieu lui-même va toujours vous encourager à poursuivre votre marche tout en vous laissant entrevoir une lueur d'espoir qui mettra un terme aux situations que vous traversez. Car nous ne servons pas un Dieu fataliste et méchant mais un Dieu d'amour et qui nous veut du bien. Sa parole dit qu'il ne vous mettra pas face à une tentation qui soit inhumaine et parce qu'il est fidèle, il ne permettra pas que vous soyez tentés au-delà de vos forces. Au contraire, avec la tentation, il préparera toujours le moyen d'en sortir afin que vous puissiez la supporter (1 Co.10:13). Une épreuve/ un fardeau voulu par Dieu n'est pas là pour rester indéfiniment dans votre vie et la rendre misérable. Elle est là pour un temps afin d'accomplir ce pour quoi elle a été permise et vous en serez libéré aussitôt que votre saison d'épreuve sera terminée. Nous pouvons facilement reconnaitre un fardeau qui vient de Dieu lorsque nous sommes en communion avec le Saint-Esprit; le Seigneur va vous encourager régulièrement et vous montrera qu'après cette épreuve, une saison de gloire vous attend.


Au contraire, le fardeau que vous portez n'est certainement pas de Dieu si:

(1)Vous vous dites chrétien mais si l'on vous demande ce que Dieu vous a dit de votre situation, vous êtes incapable de répondre... Cela démontre que vous n'avez pas de relation avec le Saint-Esprit ou que vous n'êtes pas né de nouveau. Ce genre de situation est tragique car vous acceptez de vivre des situations en pensant qu'elles sont voulues par Dieu pourtant vous ne l'avez jamais entendu s'exprimer sur vos circonstances. Cela me fait penser aux personnes religieuses. Lorsqu'elles subissent le joug de la pauvreté, de la précarité, de la maladie ou tout autre joug, elles disent que c'est la volonté de Dieu, c'est terrible! Le risque est que vous viviez toute votre vie en trainant ces fardeaux sur vos épaules alors qu'ils ne sont pas de Dieu. Vous devez absolument accepter Christ comme Seigneur et Sauveur et lui demander son esprit afin de pouvoir communiquer avec lui. Il n'y a que de cette façon qu'il vous révélera son coeur à votre sujet et sur votre situation.


(2)Vous avez un esprit religieux/ vous manquez de révélation de la parole de Dieu. L'esprit religieux ainsi que le manque de révélation de la parole de Dieu font énormément de dégâts dans le corps de Christ. Une fois j'ai lu un article chrétien qui disait que dans certains cas, la maladie peut être le désir de Dieu pour les chrétiens... J'ai bondi de ma chaise! Ce n'est pas parce que certains chrétiens meurent de maladie et qu'ils n'obtiennent pas de guérison malgré leurs prières que la maladie est voulue par Dieu!!! Si vous acceptez le fardeau de la maladie ou de la pauvreté et que vous pensez que votre état glorifie Dieu, vous vous trompez! Dans ce cas, le fardeau que vous acceptez de porter est le résultat d'un esprit de religiosité et de manque de révélation de qui est Dieu ainsi que de sa parole. La parole de Dieu dit que, si mauvais que nous sommes, nous savons donner de bonnes choses à nos enfants, combien plus notre Père qui est au ciel en donnera-t-il de bonnes à ceux qui les lui demandent? (Matthieu 7:11). Si donc, nous mauvais que nous sommes nous voulons que nos enfants soient en bonne santé, ne pensez-vous pas que Dieu le veut plus que vous pour ses enfants que nous sommes? Très souvent, le manque de révélation que nous avons de la personne de Dieu ainsi que de sa parole viennent du fait que nous ne la méditons pas assez... Il y a une chose importante que Dieu dit concernant ceux qui négligent sa parole: "Puisque tu as rejeté la connaissance, Je te rejetterai, et tu seras dépouillé de mon sacerdoce" (Osée 4:6). Lorsque vous vous ne méditez pas suffisamment la parole de Dieu, lorsque vous ne l'avez pas constamment à votre bouche et dans vos pensées, Dieu dit qu'il vous rejettera et que vous serez dépouillé de son sacerdoce! C'est grave! Ça veut dire qu'il y a certaines bénédictions qui sont dans la Bible dont bénéficierez pas parce que vous avez rejeté sa parole! Sachez que qu'un chrétien qui est souvent plongé dans la parole de Dieu et qui le recherche constamment saisira plus de révélations pour sa vie et marchera sur cette terre avec une plus grande autorité contre les circonstances qu'un chrétien qui lit la parole de Dieu seulement de temps en temps. À titre personnel, je me souviens avoir saisi une révélation profonde concernant le fait que Dieu me guérirait de toute maladie, une fois que je lisais "bêtement" la Bible. J'ai reçu un profond rhéma ce jour là et depuis, dès que la maladie pointe son nez, je brandis ma promesse et Oust elle s'en va! Investir du temps dans la lecture et la méditation de la parole de Dieu, c'est s'assurer de ne pas mourir faute de connaissance.


(3) Le fardeau que vous portez vous écrase et affecte durablement votre vie. Comme je le disais plus haut, avec Dieu il n'y a pas de fatalité, sa parole ne promet pas le malheur et le manque d'espérance mais bien le contraire. Si vous vivez une chose et que cela vous semble lourd à porter et si vous avez accepté que votre vie serait désormais ainsi alors il y a de fortes chances que cela ne vienne pas de Dieu. Par exemple, vous êtes chrétien et vous avez épousé un païen. Ce qui vous arrivera dans votre mariage ne sera pas la volonté de Dieu pour votre vie, vous ne devez donc pas dire: "Je n'ai pas le choix, c'est le mari/la femme que Dieu m'a donné(e)". Alors même que la parole de Dieu nous interdit de nous mettre avec les infidèles sous un joug étranger (2Co.6:14). Les problèmes que vous rencontrerez dans le cadre de cette union seront le résultat de vos mauvais choix, parfois même de votre désobéissance à la parole de Dieu si vous vous êtes engagé dans ce mariage alors que vous connaissiez la pensée de Dieu concernant le sujet.


Il y a aussi l'exemple de ceux qui mélangent la culture/ les traditions et parole de Dieu. Dans certaines cultures par exemple, il est largement admis que les hommes soient infidèles et que les femmes doivent le supporter, parfois il faut même accepter les coups et "faire avec". NON! Ce n'est nullement la volonté de Dieu pour votre vie et c'est nullement biblique. Vous ne devez pas vous dire que vous devez supporter cela en tant que bon chrétien... L'ennemi est clairement en train d'utiliser ce mauvais conjoint et le prétexte de la coutume pour voler votre joie et ruiner votre vie. Comme je l'ai déjà mentionné dans un autre article, si vous vous retrouvez dans une situation où votre vie est en danger, sauvez-vous d'abord! C'est le premier réflexe que vous devez avoir. Puis, laissez le Saint-Esprit vous guider pour la suite des choses.


Il est important de faire le point sur votre situation et de vous demander si le fardeau que vous portez vient de Dieu. Sachez que lorsque vous souffrez pour Dieu, il tient une comptabilité pour toutes vos larmes et vos tourments à cause de son nom; un poids éternel de gloire vous attend. Or accepter un fardeau qui proviendrait de l'ennemi ou de vos propres lacunes, c'est se faire voler la joie, le bonheur et l'autorité qui sont pourtant votre héritage en tant qu'enfant de Dieu.

© 2020 L'univers de Bondoly - Tous droits réservés.