L’œuvre de Jésus à la Croix : un évènement Mondial !


"Maudit est quiconque est pendu au bois" Galates 3:13

A l’époque du temps de Jésus et des apôtres, une personne qui était pendue ou crucifiée était considérée comme quelqu’un de maudit et de méprisable. Galates : 3 :13 : « Christ nous a racheté de la malédiction de la loi en devenant malédiction pour nous».


Toutes les personnes qui étaient pendues ou crucifiées, que ça soient des brigands, des tueurs ou des hommes honnêtes étaient considérées comme malhonnêtes, des hommes maudits et personne ne se souciait de leur sort. Ils mourraient dans l’oubli le plus total et le peuple n’était même pas au courant qu’ils étaient pendus ou crucifiés.


Jésus, subissant le même sort de la crucifixion, était également considéré comme un homme maudit et méprisable. Voilà pourquoi il a été crucifié entre deux brigands: Mathieu : 27-38 "Avec lui furent crucifiés deux brigands, l’un à sa droite et l’autre à sa gauche".

La pâque dans le nouveau et l’ancien testament ?

La fête de pâque est l’une des nombreuses fêtes juives commémorant l’œuvre accomplie à la croix par l’ensevelissement et la résurrection de Christ. Chaque année les hommes venaient de partout pour fêter la pâque à Jérusalem.


Dans l’ancien testament, les Juifs commémoraient le jour de pâque en mémoire de la sortie d’Egypte des Israélites, c’est le passage de l’esclavage à la liberté.

Pourquoi la crucifixion de Jésus a eu lieu le jour la fête de pâque ?

Mathieu 26 : 1-5 "Lorsque Jésus eut fini de donner toutes ces instructions, il dit aux disciples : « Vous savez que la pâque a lieu dans deux jours et que le Fils de l’homme sera arrêté pour être crucifié.» Alors les chefs des prêtres, les spécialistes de la loi et les anciens du peuple se réunirent dans la cour du grand-prêtre, appelé Caïphe, et ils décidèrent d’arrêter Jésus par ruse et de le faire mourir. Cependant, ils se dirent : « Que ce ne soit pas pendant la fête, afin qu’il n’y ait pas d’agitation parmi le peuple. »


Le Seigneur m’a enseigné un jour pendant mon temps de méditation sur ces passages bibliques. Je lui ai demandé premièrement pourquoi la crucifixion de Jésus s’était déroulée le jour de la fête, un jour aussi festif et joyeux ? Ma deuxièmement question était pourquoi les chefs des prêtres, les spécialistes de la loi et les anciens ne voulaient pas que l’arrestation de Jésus se déroule pendant ce jour de fête ?


Le Seigneur m’a fait comprendre que la crucifixion de Jésus était un évènement tellement grand que celle-ci ne devait pas se passer autrement. Lorsqu’il y a une fête, il y a une multitude de personnes qui se retrouvent et celles-ci ce jour-là devaient être témoins de ce grand évènement. En fait, la crucifixion de Jésus n’était pas un jour de tristesse mais un jour de joie même si cela n'était pas perceptible.


Le Saint-Esprit m’a rappelé un verset qu’il m’avait donné quelques temps auparavant pendant la prière, je vais vous partager ce verset en plusieurs versions pour mieux comprendre ce qui s’est passé ce jour-là : Colossiens : 2-15 : "Il a dépouillé les dominations et les autorités, et les a livrés publiquement en spectacle, en triomphant d’elle par la croix "(version BDS) ; "Dieu a enlevé leur puissance aux esprits qui avaient autorité et pouvoir. Il a présenté ces esprits devant tout le monde et il les a traînés comme des prisonniers dans le défilé victorieux de son Fils" (version PDV) ; "Il a démasqué et puis désarmé toute autorité, tout pouvoir de l’enfer ; il a exposé leur faiblesse devant l’univers ; il les a trainés derrière son char triomphal après sa victoire à la croix" (version PV).


L’image que j’avais reçue était celle d'une Arène comme à l’époque romaine où des gladiateurs trainaient leurs prisonniers derrière leurs chars. Le Seigneur me montrait que lors de la crucifixion de Jésus, il était effectivement sur son char triomphal en train de trainer Satan comme un prisonnier et lui faire "mordre la poussière", il l’avait attaché derrière son char avec une corde.


Cette image d’Arène et de gladiateur sur son char est un symbole de l’humiliation publique de Satan par l'oeuvre de la Croix. Dans un sens symbolique, le monde entier assistait, assis dans l’amphithéâtre, à l’humiliation et la défaite de Satan.


Alors en réponse à mes deux questions précédentes, le Seigneur m’a fait comprendre que si la crucifixion de Jésus a eu lieu pendant la fête de pâque, c’est parce qu’il a fallu que l’humanité toute entière soit témoin de cet évènement pour que cela ne reste pas anonyme. Les chefs des prêtres, les spécialistes de la loi et les anciens ne voulaient pas que son arrestation se fasse pendant la fête de peur qu'il y ait tumulte parmi le peuple, mais ils voulaient également agir en secret pour que l’œuvre de la croix soit considérée comme maudite par les hommes et reste anonyme.


Cette tentative d’agir en secret ayant échouée, aujourd’hui encore la crucifixion de Jésus reste et demeure le plus grand évènement que l’humanité ait connu.


La mort de Jésus sur la Croix n’était pas un échec ou une défaite mais La Victoire sur toutes les puissances des ténèbres.


Votre bien-aimée

© 2020 L'univers de Bondoly - Tous droits réservés.