Est-il possible de perdre le Salut?


Hébreux 6:4-7 nous met en garde en disant ceci:


Une fois que l’on a reçu la lumière, goûté au don du ciel, que l’on a eu part à l’Esprit Saint, que l’on a goûté la parole excellente de Dieu, ainsi que les puissances du monde à venir, si l’on retombe, il est impossible d’être amené à une nouvelle conversion, alors que soi-même, on crucifie de nouveau le Fils de Dieu et on le tourne en dérision. En effet, si la terre a absorbé la pluie qui tombe fréquemment sur elle, et produit des plantes utiles à ceux pour qui elle est cultivée, elle reçoit de Dieu sa part de bénédiction.Mais si elle donne des épines et des chardons, elle est jugée sans valeur et bien près d’être maudite : elle finira par être brûlée.


On comprend ici que Christ est mort une fois à la croix pour que nous soyons rachetés de nos péchés et qu'il n'y a qu'un seul rachat possible. On ne peut pas décider de donner sa vie à Christ aujourd'hui et donc avoir reçu sa lumière, goûter au don du ciel, avoir pris par au Saint-Esprit puis se retirer et espérer de nouveau prendre part au sacrifice de Jésus. 


Il ne s'agit pas ici du chrétien qui a rétrogradé pour un temps mais qui s'est repenti ni de celui qui est tombé dans le péché mais est revenu à Dieu, en effet la Bible dit que le juste tombe sept fois et il se relève (Prov.24:16). Ici il s'agit de celui qui renie Christ et décide de retourner dans le monde, on parle d'apostasie. Il n'y a pas de rachat possible pour un apostat car ce dernier a déjà pris part une première fois au sacrifice de Jésus-Christ à la croix, et Christ ne mourra pas une deuxième fois pour un deuxième rachat. Venir à Christ et le renier c'est comme user du seul Jocker qu'on avait, utiliser la dernière roue de secours qu'il nous restait, lorsqu'on ne l'a plus, il ne nous reste plus rien. Accepter le sacrifice de Jésus c'est saisir l'unique opportunité qui nous est offerte d'être sauvés, mais le renier c'est aussi refuser de prendre part aux promesses liées à ce sacrifice; et la Bible est claire lorsqu'elle dit qu'on ne se moque pas de Dieu, ce qu'un homme aura semé, il le moissonnera (Galates 6:7). En effet, celui qui agit de façon inconséquente moissonnera selon son inconséquence. 


Dieu nous a rachetés à un grand prix par la mort de son fils et nous avons droit à une seule conversion et nouvelle naissance. Par cette nouvelle naissance nous accédons à la lumière, le voile qui était devant nos yeux est tombé et nous comprenons dès lors que nous étions dans les ténèbres par nos mauvais agissements. Et avec le Saint-Esprit nous accédons aux dons qui viennent tout droit du ciel et prenons part aux cadeaux que Dieu réserve à ses enfants. 


Un cas d'apostasie reviendrait à renoncer à tout ce que l'on a reçu à notre nouvelle naissance et à se moquer ouvertement de Dieu et du sacrifice de son fils car alors nous le ferions au mépris de la connaissance et de la lumière auxquelles nous avons déjà accédé. La Bible dit dans Sagesse 6:6 "au petit, par pitié, on pardonne, mais les puissants seront jugés avec puissance". Celui qui n'a pas la connaissance, celui qui est encore dans les ténèbres sera jugé moins sévèrement que celui qui, bien qu'ayant pris part à la connaissance et au don du Saint-Esprit, décide délibérément de les rejeter. 

En effet, si la terre a absorbé la pluie qui tombe fréquemment sur elle, et produit des plantes utiles à ceux pour qui elle est cultivée, elle reçoit de Dieu sa part de bénédiction.Mais si elle donne des épines et des chardons, elle est jugée sans valeur et bien près d’être maudite : elle finira par être brûlée.

Lorsque l'on est racheté par Christ, on ressemble à cette terre qui reçoit la pluie en abondance. Cette pluie correspond à tous les avantages que nous apportent la nouvelle naissance; nous héritons des promesses de Dieu pour ses enfants, nous recevons le Saint-Esprit, les dons et la connaissance à travers la parole de Dieu. En échange, nous sommes censés produire de bons fruits pour être utiles à celui qui nous a rachetés. Car de même qu'une terre qui donne des épines et des chardons sera jugée sans valeur et finira brûlée, un converti qui ne fait pas honneur au sacrifice qui lui donne la vie éternelle sera jugé indigne dudit sacrifice et sera rejeté. 


2 Pi 2:20-21 nous dit: Car si des hommes, par la vraie connaissance de notre Seigneur et Sauveur Jésus Christ, ont échappé aux souillures du monde, et qu’ils se trouvent à nouveau empêtrés et dominés par elles, leur état est pire à la fin qu’au début. Il aurait mieux valu pour eux ne pas avoir connu le chemin de la justice que de l’avoir connu et de s’être détournés du saint commandement qui leur avait été transmis.


Ces deux versets soulignent le fait que l'état de celui qui retourne dans le monde après avoir été sauvé est pire que son état d'origine lorsqu'il n'était pas sauvé. Nous savons par ailleurs, selon Matthieu 12:43-45 que lorsqu'un esprit impur est sorti d'un homme, il s'en va chercher sept autres esprits plus méchants que lui pour de nouveau posséder la personne et la condition de ce dernier est pire que sa condition première. Le danger lorsqu'on décide de retourner dans le monde et de renier Jésus et qu'on ouvre de nouveau la porte au monde des ténèbres et on autorise l'ennemi à revenir exercer son influence démoniaque dans notre vie.


Hébreux 10:26 nous dit: Nous avons appris à connaitre la vérité. Après cela, si nous péchons exprès, aucun sacrifice ne peut plus enlever les péchés. Il n'y a plus qu'à attendre en tremblant ce qui va arriver, c'est à dire le jugement et un feu terrible qui brulera les ennemis de Dieu. 


Le Salut peut donc se perdre. Nous devons veiller à ce don précieux et nous assurer de quitter cette terre en le conservant. Renier Christ c'est rejeter son esprit et c'est s'exposer à la colère de Dieu le jour de son avènement. 

© 2020 L'univers de Bondoly - Tous droits réservés.