Est-ce ma saison de semer ou de moissonner?


Il arrive parfois que l'on prie, que l'on jeûne, que l'on demande avec instance une chose auprès de Dieu et que cela ne nous soit pas accordée. Il peut nous arriver de traverser des moments dans notre vie où des portes sont fermées et ne semblent pas vouloir s'ouvrir... Pourtant vous êtes en règle devant Dieu, vous ne vivez pas dans le péché, vous vivez une vie de sanctification et vous êtes dans la volonté de Dieu à tout point de vue dans votre vie, mais rien ne se passe.


Alors même que vous multipliez les jeûnes et les prières pour un sujet pendant des mois voire des années, d'autres sont exaucés de la bénédiction que vous attendez après avoir à peine adressé une simple prière à Dieu ou alors ils reçoivent ce que vous attendez depuis toujours sans même l'avoir demandé (Anne et Peninna; 1 Sam.1:1-20).


Comment cela est-il possible? Peut-on en déduire que Dieu est injuste?


L'Ecclésiaste dit qu'il y a un temps pour tout sous le soleil dont un temps pour planter et pour arracher ce qui a été planté (Ecclésiaste 3:2). Et ce principe est également applicable à la marche spirituelle avec Dieu. Vous devez tout d'abord connaitre la saison spirituelle dans laquelle vous vous trouvez. Est-ce votre saison de semer ou de moissonner? Avant de vous bénir, Dieu peut vous faire passer par un temps de désert pendant lequel il vous observe. Et ce temps peut durer des mois voire des années. Pendant ce temps, vos prières ne seront pas exaucées mais en revanche, Dieu pourra attendre beaucoup de choses de votre part... Il pourra vous demander de semer de l'argent dans des ministères, d'intercéder pour des personnes dans la prière, d'apporter un encadrement spirituel à ses brebis, d'aider une personne à entrer dans sa destinée par vos conseils, vos prières, vos encouragements alors que vous même êtes en attente d'un miracle. Quand vous rendez tous ces services à Dieu et que vous vous montrez obéissant à sa voix, vous semez pour une future récolte. Plus vous vous montrez obéissant, plus votre récolte sera abondante.


Il est de ce fait inutile de vous comparer à une personne qui semble être bénie à tous égards. Nous ne moissonnons ni ne semons tous au même moment, et Dieu n'est pas injuste mais il est juste et rétribue chacun en sa saison et en fonction de l'obéissance dont on fait preuve. Et si vous pensez que Dieu bénit des personnes sans toujours les faire passer par un désert, sachez qu'il y aura un temps où ces personnes, si elles sont chrétiennes, passeront forcément par un désert au cours de leur vie. La saison désertique est intrinsèquement liée à une marche chrétienne classique. Dieu éprouvera chacun d'entre nous pour mesurer notre loyauté, notre obéissance et notre valeur.


Il est une chose aussi à savoir, c'est que la désobéissance à ce que Dieu vous demande de faire pendant votre saison de semence va retarder l'accomplissement d'une promesse et jouer sur la quantité de la récolte. Parfois lorsque Dieu semble tarder à exaucer une prière, on essaie de trouver des voies et moyens pour arriver plus rapidement à notre terre promise. Pourtant en faisant cela, c'est un détour que vous empruntez, le chemin le plus court étant l'obéissance à Dieu et le fait de demeurer dans sa volonté qui est juste et parfaite.


Vous le savez sans doute, les Israélites étaient censés gagner Canaan quelques jours seulement après avoir quitté l'Égypte, mais qu'est ce qu'il s'est passé? Ils n'ont pas arrêté de se plaindre en chemin, de provoquer Dieu, de lui désobéir, de pécher contre lui, de douter de lui alors qu'il s'était manifesté puissamment à plusieurs reprises pour les délivrer. Enfin de compte, leur mauvais comportement et leur désobéissance ont causé du retard dans l'accomplissement de la promesse de Dieu... Alors qu'ils devaient gagner Canaan en quelques jours, la conquête de Canaan s'est faite en quarante ans. Pourquoi? Parce que le péché, la désobéissance à Dieu ou encore le mauvais comportement sont de mauvaises semences pendant votre saison d'attente qui non seulement vous fera emprunter un long détour pour arriver à votre promesse mais en plus risque de vous empêcher de voir une récolte. La première génération d'Israélites qui avait quitté l'Égypte était incrédule et perverse, par conséquent, elle n'avait même pas pu entrer dans Canaan. Pendant plusieurs années, elle n'avait semé que gémissements et désobéissance, elle a donc fini par récolter la mort dans le désert au lieu de récolter la vie dans Canaan. Ce n'est que la génération suivante, jugée digne et méritante, qui a pu posséder la terre où coulent le lait et le miel.


Il y a un risque, si vous ne semez pas suffisamment dans l'obéissance à Dieu que ce soit vos enfants seulement qui héritent pleinement ce que Dieu avait pourtant prévu pour vous.


Sachons donc qu'avec Dieu, il n'y a pas de temps perdu, même lorsqu'il vous semble que cela fait des années que vous attendez cette promesse sans qu'elle n'arrive. Cette saison d'attente est en réalité une saison durant laquelle vous semez pour la moisson à venir. Vous êtes cependant le seul responsable de ce que vous semez, et la qualité de cette semence affectera inévitablement la qualité et l'abondance de votre récolte. Rester dans la volonté de Dieu et faire preuve d'obéissance pendant ce temps d'attente sont les éléments clé pour s'assurer que non seulement vous verrez la manifestation de votre promesse mais qu'en plus vous y arriverez sans détour inutile.

© 2020 L'univers de Bondoly - Tous droits réservés.