Ceux qui servent à l'autel ont part à l'autel (1 Cor.9:13)

Mis à jour : nov. 6


Peu de serviteurs de Dieu osent revendiquer leur droit, pourtant légitime, de recevoir de la part de ceux à qui ils enseignent, des biens temporels, alors qu'ils sèment dans leurs vies des biens spirituels (1 Corinthiens 9:11). Au contraire, ils se sentent obligés de justifier, parfois en culpabilisant, le fait que les cours, formations, ateliers qu'ils dispensent soient payants.


Depuis plusieurs siècles, le diable a réussi à pervertir l'image que les enfants de Dieu ont de l'argent si bien que le sujet étant devenu tabou, les serviteurs de Dieu ont du mal à vivre de l'évangile seul, quand c'est la volonté de Dieu pour eux d'être serviteurs à temps plein, et ceci avec des répercussions néfastes sur la propagation de l'évangile et l'économie du Royaume de Dieu.


AUX ORIGINES BIBLIQUES.


Comprenons que lorsque l'apôtre Paul dit dans sa lettre aux corinthiens que ceux qui servent à l'autel ont part à l'autel, alors qu'il faisait certainement face à des accusations de la part des corinthiens, il fait allusion aux lévites dans l'ancien testament qui avaient le droit, selon la loi, de se nourrir des sacrifices offerts par les israélites à Dieu (Lévitique 6:16-18). Les lévites dans l'ancien testament était la seule tribu parmi les douze à ne pas avoir part à l'héritage avec les enfants d'Israël (Deutéronome 18:1-5) et étaient au service de Dieu dans le sacerdoce. Ils n'avaient pas de terres et dépendaient des offrandes du peuple pour se nourrir après avoir fait leur travail qui était de présenter ces offrandes à Dieu pour le pardon des péchés du peuple.


Aujourd'hui, c'est la même chose avec les serviteurs de Dieu qui sont appelés à temps plein dans le ministère. Ils sont, pour beaucoup, complètement interdits d'un travail séculier par la volonté de Dieu et doivent annoncer l'évangile pour gagner des âmes, encadrer les brebis du Seigneur, les exhorter, prier pour elles etc. et faire tout un tas d'activités spirituelles au bénéfice du peuple de Dieu.


Le fait donc de demander au peuple de Dieu sa contribution pour faciliter la vie de Ses serviteurs et leur permettre de continuer à faire l'oeuvre de Dieu de façon pérenne en payant les formations, livres, ateliers mais aussi en donnant leurs dîmes et offrandes, n'est en rien choquant et Dieu est d'accord avec ce principe jusqu'aujourd'hui.


LES VRAIS ENVOYÉS DE DIEU NE FONT RIEN D'EUX-MÊMES


Bien qu'il existe au sein de l'Église, corps de Christ, de faux apôtres, des ouvriers trompeurs et déguisés en apôtres de Christ comme le dit l'apôtre Paul (2 Cor.11:13) qui prennent des initiatives par eux-même dans le but de servir leurs propres ventres, il faut savoir que les vrais envoyés de Dieu ne font rien sans l'approbation du Saint-Esprit. Il n'y a pas une formation, un atelier, un prix fixé qui ne l'a été sans que le Saint-Esprit lui-même valide ce choix. Un vrai serviteur de Dieu, formé par Dieu lui-même avant d'être propulsé dans son ministère, agit dans la crainte de Dieu en toute chose. Et donc, le fait de critiquer, de calomnier, d'accuser un serviteur qui fait des choix pour son ministère en accord avec le Saint-Esprit, c'est s'opposer directement à Dieu lui-même et cela vous expose à Sa colère et à Son jugement.


S'OPPOSER, CRITIQUER, CALOMNIER LES ENVOYÉS DE DIEU ALORS QU'ILS ONT L'APPROBATION DU SAINT-ESPRIT VOUS EXPOSE À LA COLÈRE ET AU JUGEMENT DE DIEU


Beaucoup de personnes agissent dans l'ignorance et se permettent d'émettre des critiques contre des vrais ministères de Jésus-Christ qui soit-disant s'enrichiraient sur le dos des "pauvres fidèles" alors que leur croissance / expansion est le résultat d'une vie d'obéissance et de la faveur de Dieu. Si vous vous trouvez dans ce cas de figure, repentez-vous et ne recommencez plus, même si vous avez des doutes sur l'authenticité d'un serviteur de Dieu. Dans la Bible, on voit Dieu juger très sévèrement quiconque commet un quelconque outrage/forfait contre ses serviteurs. C'est le cas d'Abimelec, roi de Guédar, qui avait enlevé Sara la femme d'Abraham. Il avait reçu une menace de mort de la part de Dieu lui-même. Genèse 20:3 "Voici tu vas mourir à cause de la femme que tu as enlevée, car elle a un mari". Quant à Miriam, la soeur de Moïse, elle est frappée de la lèpre pour avoir critiqué son frère (Nombres 12:10).


Je pense sincèrement que beaucoup de blocages ainsi que de limitations que certains peuvent expérimenter dans leurs vies sont directement liés au manque d'honneur à l'endroit des autorités tant familiales, civiles que spirituelles. Beaucoup d'enfants de Dieu se privent de la grâce de Dieu pour leurs vies et ne reçoivent pas la délivrance qu'ils attendent de Dieu parce qu'ils méprisent ceux que Dieu lui-même a établi et ce faisant, se mettent Dieu à dos.


Comment donc n'avez-vous pas craint de critiquer mon serviteur Moïse? L'Éternel se mit en colère contre eux, et se retira. (Nombres 12:8-9).

Mais en n'honorant pas le serviteur de Dieu, vous vous fermez aussi aux grâces en termes de dons spirituels que Dieu a répandu dans sa vie. Ainsi, lorsque vous méprisez un prophète par exemple, n'espérez pas un jour opérer dans le ministère ou le don prophétique selon qu'il est écrit: "Celui qui reçoit un prophète en qualité de prophète recevra une récompense de prophète, et celui qui reçoit un juste en qualité de juste recevra une récompense de juste" (Matthieu 10:41).


Enfin, beaucoup d'enfants de Dieu n'ont pas compris que Dieu est en train de bâtir une économie pour son Royaume et que s'opposer à cette entreprise fait d'eux des alliés de Satan contre les intérêts du Royaume.


VOUS OPPOSER A TOUTE ENTREPRISE AYANT POUR BUT DE BÂTIR L'ÉCONOMIE DU ROYAUME FAIT DE VOUS UN ALLIÉ DE SATAN CONTRE LES INTÉRÊTS DU ROYAUME DE DIEU


Vous n'avez certainement jamais vu les choses sous cet angle là mais c'est pourtant la vérité. Et dans cette tragédie qui consiste à ce que ce soit les propres enfants de la maison qui s'opposent à l'avancée du Royaume de Dieu, le meilleur allié de Satan c'est le manque de connaissance et de révélation.

En tant que chrétiens encore sur terre, nous sommes censés bâtir l'Église de Christ qui doit être trouvée glorieuse à tout point de vue. Rien ne doit lui manquer et elle doit être trouvée puissante. La connaissance doit augmenter et le corps dans son ensemble doit être édifié par les différentes révélations que l'Esprit met en lumière ; les dons et talents doivent être exercés pour servir le corps et les intérêts du Royaume ; une économie prospère se basant les préceptes bibliques doit émerger afin qu'un écosystème chrétien se crée dans lequel l'argent servira les intérêts de Dieu. L'Église doit être une lumière dans ce monde et un modèle même dans la sphère économique.


Les offrandes, dimes ainsi que les différentes initiatives que le Seigneur inspire au sein du corps de Christ à travers les formations, ateliers, entreprenariats etc, participent à cet effort de développement d'une économie prospère pour le Royaume tout en permettant à l'évangile d'être propagé de par le monde.

La diable qui n'a aucun intérêt à ce que le royaume de Dieu n'avance, utilise le manque de connaissance chez beaucoup d'enfants de Dieu en instillant en eux de faux raisonnements afin qu'ils soient les premiers à s'opposer à tout ce que Dieu fait et au passage, se limiter eux-même de la grâce de Dieu pour leurs vies en les empêchant de semer au bon endroit.


Je viens donc par ce message t'encourager, toi enfant de Dieu, à décider dès aujourd'hui de ne plus être l'instrument entre les mains du diable pour freiner l'avancée du Royaume de Dieu en critiquant les ministères mais au contraire, à causer une dépression nerveuse à Satan en semant de ton argent dans de la bonne terre et à te réjouir en le faisant, sachant ce que tu sèmes pour l'oeuvre de Dieu te sera imputé à justice jusque dans l'éternité.

© 2020 L'univers de Bondoly - Tous droits réservés.