Accepter l'inconfort pour que Dieu se glorifie dans votre vie.


Le Seigneur mon Dieu vient à mon secours ; c’est pourquoi je ne suis pas atteint par les outrages, c’est pourquoi j’ai rendu ma face dure comme pierre : je sais que je ne serai pas confondu. Esaïe 50:7


Se présenter en sacrifice vivant pour que Dieu se glorifie dans votre vie n'est pas chose facile, cela demande une mort complète à soi-même: son égo, sa fierté, à ce que les autres peuvent penser de vous au regard des choix que vous faites dans la vie qui sont pourtant dictés par Dieu.


Dieu peut vous avoir choisi dans un but précis, celui de démontrer sa puissance et sa gloire parmi les hommes à travers votre vie. De ce fait, il peut vous demander d'opérer des choix qui à priori paraissent fous aux yeux du monde et qui peuvent vous plonger dans un inconfort certain pendant un temps. On vous traitera d'insensé, d'irréfléchi, de naïf, tout un tas de choses qui pourront à coup sûr vexer votre égo et éventuellement vous pousser à remettre en question la volonté de Dieu. Étant passée par là, j'identifie principalement deux sources de tension qu'il faut devoir surmonter: celle liée à l'appel en question, et celle liée à l'opinion des autres.


Lorsque Dieu veut se glorifier dans votre vie et se servir de vous pour manifester sa puissance et sa gloire parmi les hommes, il peut vous conduire à prendre des décisions radicales: quitter un emploi, changer de ville, changer de pays, quitter un travail séculier pour le ministère et tout un tas de choses encore. Le problème est que parfois, entre le moment où on décide d'obéir et le moment où la promesse de Dieu va se réaliser, on peut traverser un désert, une transition plus ou moins longue qui peut commencer à nous faire douter. Surtout quand les choses ne semblent pas aller dans le sens attendu et que l'on rencontre des déconvenues en pleine route, on peut alors se retrouver dans le plus grand inconfort pour avoir fait la volonté de Dieu. Dans ces conditions, grande est la tentation de retourner à la vie qu'on a laissée, aux choses que l'on connait, qui même sans être parfaites, apportaient un minimum de confort.


Lorsque les Israélites ont quitté l'Égypte pour la terre promise, aucun d'eux ne s'attendait à ce que cela prenne quarante ans ni qu'ils allaient rencontrer des déconvenues en cours de route comme l'obstacle de la mer rouge alors qu'ils étaient poursuivis par les égyptiens. Imaginant que c'était leur fin, les israélites se sont plaints que Moïse les avait fait sortir d'Égypte pour les voir mourir dans le désert (Exode 14:12). De même notre propre transition non seulement peut perdurer mais on peut se retrouver devant des déconvenues comme des portes qui se ferment devant nous alors même que c'est Dieu qui nous conduit. Ce genre d'épreuves requièrent de mobiliser toute votre foi car, même si les portes semblent se fermer devant vous, la vision que Dieu vous a donnée quant à elle demeure vraie et sa parole ne mentira pas. Mais c'est cet inconfort que vous devrez apprendre à gérer, continuer à vous tenir sur une voie dans laquelle le Seigneur vous a placé malgré ce qui peuvent paraitre être des revirements de situations. Si c'est lui qui vous y a conduit, Dieu se glorifiera toujours en intervenant dans une situation qui pour un temps, vous aura peut être semblé impossible à résoudre.

L'inconfort dans la transition c'est aussi d'accepter de subir ce que j'appelle des "dommages apparents". Vous pouvez avoir l'impression, en acceptant de faire la volonté de Dieu, de vous retrouver perdant pendant un temps; en effet, la transition peut nécessiter que vous alliez vivre chez un parent alors que vous étiez chez vous, que vous ayez un statut de chômeur alors que vous étiez employé, que vous vous retrouviez isolé alors que vous étiez entouré dans votre ancienne situation... Tout cela peut jouer sur la perception que les autres vous renvoient de vous même. C'est pour cela qu'à ce stade, le Seigneur vous apprendra à bâtir votre identité en Christ et non pas sur vos avoirs matériels et vos relations. Ainsi tout comme les israélites qui regrettaient les concombres et les melons d'Égypte, vous pouvez commencer à regretter le confort que vous avez laissé derrière et le prix à payer pour que Dieu se glorifie dans votre vie peut vous sembler très lourd.


Enfin, il y a l'inconfort lié au regard des autres. Les gens ne comprendront pas ce que vous faites, votre démarche, et vous passerez pour un insensé parfois même aux yeux des personnes qui ont une relation avec Dieu. Je me souviens que lorsque le Seigneur m'a appelé à élargir mon territoire en quittant mon emploi et en changeant de pays, ma famille était restée perplexe et personne n'avait soutenu mon choix si bien que je me suis retrouvée isolée pendant longtemps parce que je voulais faire la volonté de Dieu. Plus le temps de la transition était long et les déconvenues sur ma route nombreuses, plus mon entourage percevait ma démarche comme un échec qui allait ruiner toute ma vie. Dans ces conditions, le Seigneur nous apprend à placer ses instructions au-dessus de l'opinion de notre entourage, cet enseignement peut être difficile mais il est nécessaire. En effet, vous devez vous affranchir de l'opinion des gens sur vos choix lorsque ces choix sont dictés par Dieu car en définitive, c'est de lui que vous avez fait le Seigneur de votre vie et c'est à lui que vous devez vous soumettre en premier. Je spécifie néanmoins que Dieu ne vous demandera jamais de faire une chose qui soit contraire à sa parole (ex: fréquenter un homme marié) auquel cas, les mises en garde de votre entourage seront totalement justifiées.


Se présenter en sacrifice vivant devant Dieu pour sa gloire n'est donc pas facile. Il y a un prix qu'il faut accepter de payer pour être l'instrument de la gloire de Dieu. Il faudra accepter que Dieu aiguise l'instrument que vous êtes, et cela passe par la mort à beaucoup de choses, vous devez vous oublier pendant ce processus et accepter l'inconfort dû à l'attente, aux contre-temps, aux déconvenues, à ce que les autres penseront de vous. Comme le dit le verset introductif, vous devez rendre votre face dure comme la pierre et accepter les outrages car à la fin, Dieu honorera vos sacrifices et vous ne serez pas confondu.

© 2020 L'univers de Bondoly - Tous droits réservés.