• carinejiofack

Un témoignage convaincant du choix de la joie même dans les moments difficiles




Caroline Campbell a écrit toute la Bible à la main, achevant en juin un projet commencé neuf ans plus tôt. Sa mère estime que le manuscrit achevé, qui est compilé en quarante-trois classeurs, compte plus de dix mille pages.


Caroline sert au service d'accueil dans son église en Caroline du Sud et rend régulièrement visite aux membres de l'église dans les maisons de soins infirmiers. Elle a trouvé un emploi il y a quelques années dans un restaurant, où le propriétaire de la franchise a déclaré après l'avoir rencontrée : "Cette fille est une star. Sa personnalité brille. C'est une vraie star, et son étoile rayonne. Son attitude rend la nôtre meilleure."


Depuis qu'elle a terminé sa Bible manuscrite, Caroline a reçu une certaine attention dans les médias et est heureuse d'apprendre qu'elle a inspiré les autres à aimer la Parole de Dieu comme elle. Elle a récemment reçu une lettre d'un étudiant en séminaire de la Côte Ouest qui lui a dit qu'il allait aussi commencer à écrire la Bible à la main. Tout cela aide Caroline à remplir sa mission, comme elle l'a dit à Christianity aujourd'hui :


" Je veux inspirer les gens à apprendre la Bible."


Caroline souffre du syndrome de Down.


Il peut être facile de se laisser décourager par les nouvelles du jour. Cependant, les mauvaises nouvelles ne sont pas les seules nouvelles. Et se concentrer sur le positif est vital non seulement pour notre santé mentale et spirituelle, mais pour notre témoignage dans une culture déchue.


À cette fin, je vous encourage à regarder une vidéo récente du Dr Dave Arnott, professeur en Sciences de Gestion qui enseigne l'économie à la Dallas Baptist University et est l'auteur de quatre livres. Dr Arnott note que « les humains ont un biais naturel de négativité », mais il nous rappelle que la plupart des mauvaises nouvelles aux infos n'affectent pas vraiment nos vies.


Il cite ensuite des statistiques remarquables montrant à quel point la vie est meilleure aujourd'hui que beaucoup de gens ne le pensent :

  • Au cours des deux dernières générations, les décès dus à la guerre ont diminué de 95 %.

  • L'extrême pauvreté est en baisse de 80% ; l'inégalité des revenus est en baisse de 10% ; le revenu réel par habitant a augmenté de 40 %.

  • Le nombre de victimes de la famine est passé de plus de vingt millions dans les années 1870 à 255 000 aujourd'hui.

  • La moitié du monde appartient désormais à la classe moyenne ou aux plus riches.

  • Le taux mondial de mortalité maternelle a diminué de moitié depuis 1990.

  • Les ressources naturelles sont plus abondantes et abordables qu'à aucun autre moment de l'histoire.

TROIS ENNEMIS DE LA JOIE


Il est important de se concentrer sur le positif car notre culture essaiera de voler notre joie chaque jour. Considérez ces trois raisons.


1- Comme l'a noté le Dr Arnott, la négativité fait vendre.


Si une entreprise peut vous convaincre que vous avez un problème que son produit résout, vous êtes plus susceptible d'acheter son produit. Notre « biais de négativité » peut être utilisé pour alimenter notre consommation et les chiffres d’affaire de l'annonceur.


2- Une culture laïque n'a que des raisons laïques d'espérer.


Quiconque a vécu assez longtemps se rend compte que les causes séculaires du bonheur – nouvelles possessions, expériences, etc. – s'estompent rapidement. Peu de temps après avoir acheté une nouvelle voiture ou une nouvelle maison, nous voyons des voitures ou des maisons encore plus récentes et plus belles. Et nous savons tous que la mort est inévitable, mettant fin à toutes les raisons séculaires d'espoir et de bonheur.


3- Satan est le « dieu de ce monde » (2 Corinthiens 4:4), et il veut voler notre joie chaque jour.


Il sait que la joie chrétienne, surtout dans les moments difficiles, peut être notre témoignage le plus convaincant. Et il sait que la joie du Seigneur nous encourage et nous permet de grandir encore plus profondément dans le Seigneur.


Ainsi, malgré les bonnes nouvelles convaincantes citées par le Dr Arnott, il est facile d'être découragé et même déprimé de nos jours.


CHOISIR CE QUE NOUS VOULONS LE PLUS


Comment les chrétiens devraient-ils réagir ? Terminons par deux impératifs connexes.


1- Refuser la tentation.


Puisque l'Esprit est la source de la joie (Galates 5:22), il est vital que nous ne l'éteignions pas (1 Thessaloniciens 5:19) ou que nous ne l'affligions pas (Éphésiens 4:30). Pour cette raison, nous devrions voir la tentation comme la tentative de Satan de voler notre joie en nous incitant à échanger ce que nous voulons le plus contre ce que nous pourrions vouloir maintenant.


2- Trouver notre joie en Jésus.


Comme je l'ai noté dans un article de site Web hier, la joie vient de Jésus. En conséquence, nous pouvons « toujours nous réjouir dans le Seigneur » (Philippiens 4:4). Plus nous expérimentons la joie et l'amour de Jésus, plus nous voudrons partager sa joie et son amour avec ceux qui ne connaissent pas sa grâce.


UN DE MES HÉROS DE MINISTÈRE


Dimanche dernier après-midi, j'ai eu le privilège de prendre la parole à l'occasion du trente-cinquième anniversaire de Mission Arlington, un ministère d'évangélisation basé à Arlington, au Texas. Fondée en 1986 par Tillie Burgin, une ancienne missionnaire en Corée du Sud, son objectif est de « apporter l'église au peuple ».


Le ministère a commencé par une étude biblique dans un complexe d'appartements ; aujourd'hui, il répand la Parole et l'adoration de Dieu dans plus de 350 emplacements aux environs du DFW Metroplex. L'année dernière, ils ont servi plus de quatre cent mille personnes par le biais de dispensaires, d'un centre de conseil, de camps pour enfants et de divers autres ministères.


Les Burgin font partie de nos meilleurs amis et sont de véritables héros pour ma femme et moi. Aujourd'hui octogénaire, Tillie travaille toujours six jours par semaine, dort quatre heures par nuit et sert les personnes dans le besoin avec une passion et un amour vraiment inspirants. Il y a des années, un de ses fils m'a dit qu'il avait demandé à sa mère pourquoi elle travaillait si longtemps et si dur dans cet appel.


Les larmes aux yeux, elle lui a dit: "Je l'aime tellement."


Qui verra la joie de Jésus en vous aujourd'hui ?


Traduction française de l’article The Compelling Witness of Choosing Joy Even in Difficult Times, rédigé par Jim DENISON et publié sur Christian headlines le 5 Aout 2021


45 vues0 commentaire