Pourquoi tous les chrétiens ne connaissent pas les mêmes percées?


Nous avons beau tous être chrétiens, pour autant, certains remportent de grandes victoires tout au long de leur marche avec Christ et portent toute sorte de fruits mais pour les autres, leur vie spirituelle rime avec monotonie et platitude. Ces derniers fréquentent pourtant une église, prient et parfois jeûnent... Mais lorsqu'il s'agit de relater la dernière fois où Dieu est intervenu de façon surnaturelle dans leur vie, il faut parfois remonter jusqu'à très loin, à la période de leur nouvelle naissance où ils étaient tout feu tout flamme pour le Seigneur pour pouvoir retrouver la trace d'un exploit.


Comment donc expliquer que certains chrétiens vivent le surnaturel presque au quotidien mais que pour d'autres, les résultats produits par leur foi ne valent guère mieux que les résultats produits par la foi d'un athée? Nous servons tous pourtant un seul et unique Dieu, pourquoi autant d'écart dans la manifestation de sa puissance d'une personne à l'autre? Qu'est-ce qui différencie ces deux catégories de chrétiens?


Le zèle ainsi que la passion pour tout ce qui touche à Dieu est le premier élément de démarcation entre les chrétiens victorieux et les chrétiens qui marchent dans la constante défaite. Si cela fait vingt ans que vous êtes chrétien, que votre vie chrétienne est devenue ennuyeuse, plate et monotone, que vous ne portez plus de fruits depuis longtemps, que vous ne vivez rien de transcendant avec Dieu et que vous constatez que vous n'êtes plus animé du même zèle qu'à vos débuts alors votre vie spirituelle est malade, elle est sclérosée.


Car la vie chrétienne n'a pas vocation à devenir une religion rythmée par des rites presque "liturgiques" où on doit aller à la messe, prier à une certaine heure, lire la Bible et jeûner. Les chrétiens qui expérimentent souvent la main de Dieu dans leur vie de façon surnaturelle sont ceux qui ont su entretenir cette flamme qu'ils avaient pour Dieu et pour l'évangile depuis leurs débuts. Ils passent leur temps à rechercher Dieu, à faire sa volonté ainsi qu'à de nouvelles façons de lui plaire. Leur amour pour Dieu, loin de s'être éteint avec le temps n'a cessé de grandir et par conséquent Dieu se manifeste puissamment dans leur vie et ceux-ci portent du fruit jusqu'à leur vieillesse.

Un zèle qui ne s'entretient pas et qui finit par s'éteindre comporte de graves conséquences pour le chrétien, et nous le voyons à travers la lettre que Jésus adresse à l'église de Laodicée (Ap.3:14-17). Dans cette lettre, le Seigneur reproche à cette église, non pas de ne pas servir correctement, mais d'être ni froide ni bouillante. L'église est invitée à se repentir et à faire preuve de zèle sans quoi, Jésus dit que parce qu'elle est tiède, il la vomirait de sa bouche.


Un chrétien qui devient tiède, qui perd son zèle pour le Seigneur peut être vomi (rejeté) par Dieu. Si donc vous êtes devenu tiède au fil des années et que vous n'avez pas entretenu votre relation avec Dieu, comment voulez-vous qu'il se manifeste puissamment dans votre vie? Un mari délaissé par sa femme fait-il encore des efforts envers elle? Non, il la délaisse à son tour.


Un autre élément de démarcation entre les chrétiens victorieux et ceux qui marchent constamment dans la défaite est le niveau de foi. J'avais écrit un article intitulé, les oeuvres de ta foi démontrent la grandeur de ton Dieu dans lequel j'expliquais que plus nous mettons notre foi en Dieu pour de grandes choses, plus nous avons des chances de marcher dans la dimension du surnaturel au quotidien avec Dieu. Pourtant, certains chrétiens n'ont foi en Dieu que pour ce qu'ils estiment être "faisable". Ces gens ont un petit dieu qui peut agir mais pas au-delà d'une certaine mesure qu'ils se sont fixés eux-même dans leurs pensées. Certains reçoivent un mauvais diagnostic médical et agissent comme les païens, ils l'acceptent et se préparent à affronter la vie avec la maladie et les désagréments qui l'accompagne. D'autres encore disent: "si c'est arrivé, c'est parce que Dieu l'a voulu" et ils rendent gloire à Dieu pour la maladie au lieu de rechercher sa délivrance. Si vous acceptez un état de fait, que vous ne vous révoltez pas, que vous ne réclamez pas votre héritage de santé et d'abondance en tant qu'enfant de Dieu, vous ne serez pas sauvé et vous marcherez dans la défaite. Pourtant, les chrétiens qui connaissent leurs droits en tant qu'enfants de Dieu et savent riposter par leur foi aux situations qui ne s'alignent pas avec la parole de Dieu, ont toutes les chances de voir Dieu intervenir miraculeusement dans leurs situations. Ils sont victorieux et iront de gloire en gloire dans tous les domaines de leur vie.


Enfin, dernier élément qui différencie les deux catégories de chrétiens est la révélation de la parole de Dieu et la transformation par le renouvellement de l'intelligence. On peut avoir vingt ans de vie chrétienne mais n'avoir que deux ans d'âge au niveau spirituel, tout comme on peut être né de nouveau que depuis deux ans et avoir vingt ans d'âge au niveau spirituel. La Bible dit que la dignité du vieillard ne tient pas au grand âge, elle ne se mesure pas au nombre des années mais que la sagesse surpasse les cheveux blancs et une vie sans tâche vaut une longue vieillesse (Sagesse 4:7-8). Si vous vous êtes contentés de lire la Bible pendant plusieurs années, de façon superficielle, sans jamais avoir demandé au Saint-Esprit de vous révéler les vérités que renferment la parole de Dieu, si vous n'avez jamais compris votre réel héritage ainsi que vos droits en tant qu'enfant de Dieu et si vous ne vous êtes jamais laissé transformer (votre intelligence) par la parole de Dieu, alors il vous sera impossible de marcher dans la plénitude de ce qu'offre Dieu offre à ses enfants à travers sa parole. Vous marcherez peut être à peine dans 10% de ce à quoi vous avez droit après 20 ans de conversion alors qu'un autre chrétien qui aura appliqué la bonne démarche pourra marcher déjà dans 50% de ce que Dieu promet à ses enfants dans sa parole au bout de seulement 5 ans de conversion. Vous devez commencer par délaisser vos anciens raisonnements, ceux du monde; Comme le fait de ne pas croire au surnaturel, d'accepter les diagnostics les plus alarmants sans opposer de résistance, de penser que Dieu se glorifie dans la maladie, ainsi que certains mensonges comme celui qui vise à dire que Dieu veut que vous soyez pauvre et qu'il est contre votre épanouissement sur le plan financier. Ce sont autant de forteresses érigées dans vos pensées qu'il faudra abattre à la lumière des évangiles pour vivre le surnaturel avec Dieu et pour ça, il faut aussi de la bonne volonté. Vous devez vous laisser transformer par le renouvellement de votre intelligence et adhérer aux vérités de la parole de Dieu en demandant que le Saint-Esprit vous révèle toute chose.

© 2020 L'univers de Bondoly - Tous droits réservés.