Pourquoi les chrétiens subissent plus d'épreuves que les païens?


Nous l'avons tous remarqué, depuis que nous sommes nés de nouveau, il semble que les oppositions et les épreuves abondent... Nous sommes combattus à tous les niveaux, que ce soit pour entrer dans son appel, pour se maintenir dans son appel, pour faire la volonté de Dieu, dans son travail, dans ses relations et même dans sa vie de prière. L'ennemi ne nous laisse aucun répit. Paradoxalement lorsqu'on regarde en arrière, la vie semblait, à certains égards, être plus simple et rien ne venait véritablement s'opposer à nous. De même, les païens semblent ne pas connaitre le même sort que les chrétiens lorsqu'il s'agit des épreuves. L'écclésiaste dira même que c'est une vanité qui se produit sur la terre; Il y a des justes auxquels il arrive selon l'oeuvre des méchants, et des méchants auxquels il arrive selon l'oeuvre des justes (Écc. 8:14). Comment donc expliquer que les chrétiens subissent autant d'oppositions sur le chemin de leur destinée?


1. En tant que chrétien, vous êtes un ancien détenu qui a échappé aux ténèbres; l'ennemi ne s'avouera pas vaincu et tentera de vous faire tomber jusqu'à votre dernier souffle.


Quand l’esprit impur est sorti de l’homme, il parcourt des lieux arides en cherchant où se reposer, et il ne trouve pas. Alors il se dit : “Je vais retourner dans ma maison, d’où je suis sorti.” En arrivant, il la trouve inoccupée, balayée et bien rangée. Alors il s’en va, il prend avec lui sept autres esprits, encore plus mauvais que lui ; ils y entrent et s’y installent. Ainsi, l’état de cet homme-là est pire à la fin qu’au début.» (Matthieu 12:43-45).


Très souvent, le passage ci-dessus est compris de façon littérale, c'est à dire que lorsqu'une personne possédée est délivrée et qu'elle retourne à son ancienne vie, sa posture finale est pire que celle du début, ce qui est vrai, la personne ouvre la porte à des esprits encore plus méchants dans sa vie. Mais le Seigneur m'a également révélé ce que ce passage veut dire pour une personne qui parvient au Salut et qui est donc délivrée des ténèbres. L'ennemi reviendra avec sept autres démons encore plus méchants pour capturer de nouveau la personne délivrée. L'ennemi concentrera désormais toute son énergie à la faire tomber et pour ça, il viendra avec du renfort... Ce qui se traduit par la multiplication d'épreuves et d'oppositions dans la vie des chrétiens.


Comprenez également par là que l'ennemi ne s'intéresse pas à ceux qui lui appartiennent déjà, les personnes qui ne sont pas encore sauvées avançant tout droit dans le chemin de la perdition éternelle. Au contraire, l'ennemi les utilise pour voler, égorger et détruire et n'a aucun intérêt à s'opposer à leurs entreprises qui ne constituent aucun danger pour le royaume des ténèbres et qui de toute façon sont infructueuses pour le royaume de Dieu. Par contre, le chrétien est un ennemi à abattre pour le monde des ténèbres.


2. En tant que chrétien, vous êtes un danger pour le monde des ténèbres.


Le nouveau converti constitue une défaite dans le camp de l'ennemi et est l'objet d'une célébration dans le ciel parmi les anges. Un chrétien est un soldat en plus employé dans le camp de Dieu pour détruire les oeuvres infructueuses des ténèbres et amener de nouvelles âmes à Christ. Il est donc normal que l'ennemi qui n'a pas l'intention de vous faciliter la tâche, concentre ses attaques sur vous par des oppositions multiples pour vous empêcher d'entrer dans ce que Dieu vous appelle à faire. D'un côté, l'ennemi, dépité d'avoir perdu une âme, s'attaquera à votre vie de prière pour vous faire régresser dans la foi, il s'opposera à toute percée dans votre vie spirituelle et s'il ne peut pas vous faire abandonner la foi à cause des épreuves, il s'arrangera à ce que vous demeuriez un petit soldat inoffensif et sans réelle danger pour son camp... Nous sommes en tant que chrétiens dans une véritable guerre spirituelle. De l'autre côté, l'ennemi va s'attaquer à votre appel pour ralentir voire arrêter la mission que vous avez d'amener d'autres âmes à Christ. Dans le cas des païens, il n'y a pas de réels enjeux si ce n'est que de les maintenir dans les ténèbres, cela explique aussi pourquoi les chrétiens concentrent la majeure partie des attaques.


En tant que chrétiens, nous ne devrions plus comparer nos vies à celles des païens et se plaindre que ceux-ci semblent prospérer et pas nous. Notre intelligence doit être transformée pour que nous puissions enfin saisir que nous nous situons désormais sur une autre réalité, celle de la guerre spirituelle. Nous devrions nous détacher petit à petit des considérations de ce monde, pour considérer les réalités d'en haut et valoriser ce qui est éternel. Les épreuves ne sont certes pas agréables, mais constituent notre lot en tant que soldats employés dans le camp du Seigneur. Dans sa lettre à Timothée, l'apôtre Paul exhorte son fils spirituel en l'invitant à souffrir avec lui comme un bon soldat de Jésus-Christ. Et de rajouter qu'"il n'est pas de soldat qui s'embarrasse des affaires de la vie, s'il veut plaire à celui qui l'a enrôlé" 2Th2:4. Si donc nous passons notre temps à nous plaindre de ce que les autres semblent mieux lotis et que les épreuves qui viennent avec la vie chrétienne sont insupportables, pouvons-nous être agréables à Dieu?

© 2020 L'univers de Bondoly - Tous droits réservés.