Pourquoi faut-il vivre une vie de repentance?


Nous pensons souvent à tort que le fait d'être sauvé nous exonère de vivre une vie de repentance. Nous ignorons les bénéfices d'une sincère repentance devant Dieu ainsi que les dangers qu'encourent ceux qui se refusent à la repentance sous prétexte que le sang de Jésus les a déjà pardonné. Pourtant la parole de Dieu fait souvent mention de la repentance comme étant une posture de coeur agréable à Dieu et beaucoup d'hommes dans la Bible ont marché dans la repentance continuelle jusqu'à la fin de leur vie.


Mon oreille avait entendu parler de toi ; Mais maintenant mon œil t'a vu. C'est pourquoi je me condamne et je me repens Sur la poussière et sur la cendre. (Job 42:1-6).


Seigneur, Dieu grand et redoutable, toi qui gardes ton alliance et qui fais miséricorde à ceux qui t'aiment et qui observent tes commandements ! Nous avons péché, nous avons commis l'iniquité, nous avons été méchants et rebelles, nous nous sommes détournés de tes commandements et de tes ordonnances. Nous n'avons pas écouté tes serviteurs, les prophètes, qui ont parlé en ton nom à nos rois, à nos chefs, à nos pères, et à tout le peuple du pays. A toi, Seigneur, est la justice, et à nous la confusion de face […] » (Daniel 9:3-7a).


Si le juste tombe alors même qu'il est déjà justifié, il se doit de vivre une vie de repentance.


La parole nous dit en effet que le juste tombe jusqu'à sept fois et se relève (Proverbe 24:16). Ce qui veut dire qu'à moins que vous soyez parfait et que vous ne tombiez jamais, vous êtes obligés de vivre une vie de repentance continuelle. Le sacrifice de Jésus à la croix vous permet d'être sauvé et vous donne accès à la vie éternelle. Mais la marche chrétienne est longue et les occasions de tomber sont nombreuses. Par tomber, je n'entends pas seulement par là les gros péchés mentionnés dans les dix commandements mais je pense aussi aux péchés tels que les mauvaises pensées du quotidien, la désobéissance aux instructions de Dieu ou encore au fait d'attrister le Saint-Esprit. En fait, il ne faudrait pas que vous dormiez avec une conscience chargée par rapport à Dieu sans vous être repenti, si vous estimez l'avoir offensé d'une quelconque manière, vous devez le lui confesser et vous repentir.


La repentance ne vise pas à produire de la culpabilité.


La repentance ne vise aucunement à produire de la culpabilité. La Bible nous dit que la tristesse selon Dieu mène à la repentance à salut alors que la tristesse du monde produit la mort (2 Corinthiens 7:9-10). En effet, ceux qui sont dans le monde et qui pour une raison ou une autre regrettent leurs actions sont rongés par la culpabilité et les remords. Le fruit de leur repentance n'est que destruction, ce qui peut même mener à des cas de suicide. Or la Bible nous appelle nous les chrétiens à produire du fruit digne de la repentance (Matthieu 3:8); ainsi le chrétien qui se repent obtient et miséricorde et ne peut que produire des fruits dignes de cette repentance: il se détourne de son péché, il est reconnaissant envers celui qui lui a fait miséricorde et s'emploie à marcher désormais dans la droiture.


Nous avons deux exemples dans la Bible des conséquences de la repentance selon le monde ainsi que la repentance du chrétien. Chez Juda, la repentance a causé la mort: Alors Judas, qui l'avait livré, voyant qu'il était condamné, se repentit, et rapporta les trente pièces d'argent aux principaux sacrificateurs et aux anciens, en disant : J'ai péché, en livrant le sang innocent. Ils répondirent : Que nous importe ? Cela te regarde. Judas jeta les pièces d'argent dans le temple, se retira, et alla se pendre (Matthieu 27:3-5).


Or nous savons que Pierre bien qu'il ait renié Christ trois fois s'est relevé et a bâti son église.

Continuer à se morfondre et à s'apitoyer alors même qu'on s'est déjà repenti est de la fausse humilité et surtout il s'agit d'un piège; Cela ne vient pas de Dieu mais de l'ennemi qui veut que vous vous enfonciez tous les jours un peu plus dans les remords et que vous ne saisissiez pas la miséricorde et le pardon que Dieu vous offre. Si vous identifiez un tel sentiment, il vous faut demander à Dieu de vous en délivrer et de vous donner l'humilité nécessaire pour accepter son pardon.


Une vie de repentance révèle la posture de votre coeur vis à vis de Dieu.


Pourquoi vous repentez-vous? À cause des conséquences liées à votre péché ou vous repentez-vous parce que vous êtes attristé d'avoir offensé Dieu? Si vous constatez que vos actes de repentance sont liés uniquement à la peur des représailles alors vous devez revoir la posture de votre coeur par rapport à Dieu. En effet, on se repent pour avoir offensé le coeur de Dieu et c'est ce qui devrait nous attrister en premier lieu. On voit dans la Bible que Dieu prend personnellement l'offense du péché; lorsqu'il s'adresse à David par la bouche du prophète Nathan, il emploie des termes qui se réfèrent à sa propre personne pour exprimer son sentiment suite à la faute de David: 1 Sam.12:9"Pourquoi donc as-tu méprisé le Seigneur en faisant ce qui est mal à ses yeux ? " 1 Sam.12:10 "Désormais, l’épée ne s’écartera plus jamais de ta maison, parce que tu m’as méprisé et que tu as pris la femme d’Ourias le Hittite pour qu’elle devienne ta femme..." Lorsque vous péchez, Dieu ne réfléchit pas d'abord à la façon dont il va vous punir mais il est d'abord attristé que vous lui ayez fait une telle chose. La réponse exacte est donc en premier lieu de se repentir pour avoir offensé le coeur de Dieu puis seulement après de considérer les conséquences liées à votre péché.

© 2020 L'univers de Bondoly - Tous droits réservés.