Pour le chrétien qui regrette les melons de sa vie païenne 🤦🏽‍♀


Titre certes provocateur mais qui traduit une bien triste réalité... Certains chrétiens estiment qu'ils avaient une bien meilleure vie quand ils étaient païens et regrettent même d'avoir donné leur vie à Christ. Ils disent qu'ils avaient alors une vie paisible, qu'ils vivaient dans l'insouciance et que tout était si facile... Mais voilà que depuis qu'ils sont devenus chrétiens, les choses se sont compliquées. Ils ne connaissent que difficultés, épreuves et combats spirituel. Ils sont fatigués de vivre toutes sortes d'oppositions et ont l'impression de ne plus pouvoir aligner deux pas dans leur vie sans rencontrer un obstacle au prochain virage... Leur santé est combattue, leur travail, leurs relations, leur mariage, bref, rien ne va plus.


Je lisais récemment les commentaires d'un chrétien qui disait être à bout! Trop, c'était trop, il en avait marre de cette marche chrétienne et de la "mauvaise surprise" qu'il avait découverte en suivant Jésus; et il en parlait comme d'un piège dans lequel il était tombé... Et il a fini en lançant cette phrase assassine: "Si je savais dans quoi je me fourrais en acceptant Jésus, je ne lui aurais jamais accordé une seule chance dans ma vie"🤔


Si vous vous retrouvez dans ce cas de figure, alors vous êtes comme les israélites qui s'étaient révoltés contre Dieu dans le désert alors qu'il les menait vers la terre promise et vous auriez péri dans ce désert. Jésus n'a jamais dit que le suivre serait facile, bien au contraire, il a dit que quiconque voulait le suivre devait se préparer à porter sa croix pour être digne de lui (Matthieu 10:38). Avec ça, il nous a promis des persécutions et tribulations:

Jean 16:33

Vous aurez des tribulations dans le monde; mais prenez courage, j'ai vaincu le monde.


Matthieu 10:17-18

...ils vous livreront aux tribunaux, et ils vous battront de verges dans leurs synagogues; vous serez menés, à cause de moi, devant des gouverneurs et devant des rois, pour servir de témoignage à eux et aux païens.


Matthieu 10:21-22

Le frère livrera son frère à la mort, et le père son enfant; les enfants se soulèveront contre leurs parents, et les feront mourir. Vous serez haïs de tous, à cause de mon nom; mais celui qui persévérera jusqu'à la fin sera sauvé.


Matthieu 10:23

Quand on vous persécutera dans une ville, fuyez dans une autre.


Matthieu 10:34-36

Ne croyez pas que je sois venu apporter la paix sur la terre; je ne suis pas venu apporter la paix, mais l'épée. Car je suis venu mettre la division entre l'homme et son père, entre la fille et sa mère, entre la belle-fille et sa belle-mère; et l'homme aura pour ennemis les gens de sa maison.


Ces versets sont sans équivoque; en s'engageant à suivre Christ, nous acceptons d'être haïs de tous, persécutés et rejetés pour son nom. En effet, le mot chrétien à lui seul signifie "celui qui est adepte de Christ et suit ses enseignements", il est de ce fait tout à fait normal que nous expérimentions sur terre ce qu'il a lui-même vécu. Dès lors, il ne faut pas que cela vous étonne que vous soyez attaqués de toute part et persécutés tout au long de votre marche chrétienne, c'est la coupe qui a été préparée pour ceux qui devaient suivre Christ et vous devez la boire la vôtre.


Jésus nous dit lui même dans sa parole que le disciple n'est pas plus grand que son maître, et le serviteur plus que son seigneur. Le disciple sera traité comme son maître et le serviteur comme son seigneur (Matthieu 10:24-25), ce qui semble logique.


Aujourd'hui, étant donné que la majorité des chrétiens vivent dans des pays qui les autorisent à pratiquer leur foi, les oppositions sont plus souvent spirituelles que physiques, vous devez vous y faire et combattre avec les armes spirituelles que le Père nous a données.


Si vous aviez embrassé la foi chrétienne uniquement pour être béni et avec pour espoir d'avoir la belle vie, alors il vous faut changer la définition que vous aviez d'être chrétien. On accepte de suivre Christ avant tout pour être sauvé de nos péchés qui nous menaient à la perdition (l'enfer) et pour prendre part à la vie éternelle avec Dieu. C'est l'objectif principal lorsqu'on accepte Jésus Christ comme Seigneur et Sauveur. Le fait seulement d'être sauvé et de savoir que vous avez votre place au paradis avec Dieu devrait vous combler de gratitude et le reste devrait devenir dérisoire à vos yeux... Lorsqu'on lit la Bible on voit que les apôtres étaient ravis de prendre part aux souffrances de Christ parce que c'était une façon pour eux de se rapprocher de leur modèle et parce qu'ils savaient la récompense qui les attendait à son avènement... (1 Pierre 4:13). C'est ce genre de disciple que nous devrions tous aspirer de devenir; des disciples engagés à suivre leur maitre malgré les turbulences, déjà annoncées, que nous aurons à rencontrer sur cette terre et décidés à tenir ferme jusqu'au bout de la course.


Comparer ou regretter votre vie païenne est insensé d'une part et c'est une insulte que vous faites à celui qui vous a accordé le don gratuit du Salut d'autre part... Vous êtes chanceux de faire partie des brebis perdues de la maison d'Israël et d'avoir été retrouvés. Vous avez trouvé le royaume des cieux et vous devez le considérer comme un trésor caché dans un champs; en effet la parole nous dit que l'homme qui a trouvé le trésor, le cache; et, dans sa joie, il va vendre tout ce qu'il a, et achète ce champ (Matthieu 13:44). Ceux qui sont au dehors, s'ils savaient ce que vous avez en étant en Jésus-Christ auraient tout donné pour être à votre place... considérez votre chance et cessez de vous plaindre. Votre souffrance servira un objectif noble: Celui de servir de témoignage pour Christ et de sauver d'autres âmes pour l'éternité. Amen?

© 2020 L'univers de Bondoly - Tous droits réservés.