Pâque sanglante au Sri Lanka; des Églises prises pour cibles.

Jeudi 25/04/2019



Les attentats à la bombe contre des églises et des hôtels au Sri Lanka durant la Pâques nous rappellent qu'il est dangereux d'être un chrétien pratiquant aujourd'hui dans de nombreuses régions du monde.


Le Wall Street Journal rapporte: «Il y a eu au moins huit explosions, la plupart imputables à des kamikazes. Six des attentats ont été coordonnés et ont été perpétrés par sept kamikazes, selon un examen préliminaire des experts officiels du pays des restes des corps retrouvés. "Bien entendu, les bombes ont explosé pendant la grande fête chrétienne de Pâques, faisant près de 300 morts". Et le journal ajoute: «Les autorités ont arrêté 24 personnes en lien avec ces attentats à la bombe. Des arrestations ont eu lieu à plusieurs endroits dans la capitale, Colombo et à proximité, où les attentats étaient concentrés… .Le gouvernement a ordonné la mise en place d'un dispositif de sécurité vingt-quatre heures sur vingt-quatre des églises."


Wendy Wright, présidente de Christian Freedom International, m'a dit: «Ce bombardement collectif coordonné par des islamistes contre des chrétiens au Sri Lanka, réunis dans des églises pour célébrer Pâques, devrait nous amener tous à prier pour les chrétiens en danger dans le monde. Et pour que Dieu transforme les cœurs. " Wright poursuit: «Pâques célèbre la résurrection de Jésus-Christ - prouvant son pouvoir sur la mort et la certitude de sa promesse de vie éternelle. Comme Jésus a dit: «Je suis la résurrection et la vie. Quiconque croit en moi, même s'il meurt, vivra encore, et quiconque vit et croit en moi ne mourra jamais. ”


Elle a ajouté que certains musulmans sont écoeurés par ce type de violence djihadiste: «Le jour des massacres au Sri Lanka, le directeur de Christian Freedom International a annoncé qu'un jeune musulman de son pays s'était présenté pour en apprendre davantage sur Jésus. «Il a perdu toute sa foi et son honneur dans l’islam en raison des actes brutaux et inhumains perpétrés au nom de cette religion à travers le monde. Il cherche un meilleur Dieu à servir. Merci de prier pour lui. Certains au Sri Lanka ont demandé: «Où est Dieu?». Car les attaques contre les chrétiens et les églises se poursuivent depuis le début de l'église chrétienne jusqu'à aujourd'hui. Jésus nous a dit, il est vrai, qu'il serait périlleux de le suivre. L'apôtre Paul rajoute que, si nous suivons Christ dans cette vie, nous serons considérés comme les plus petits de tous les hommes. Mais parce que Jésus a été ressuscité des morts, un jour, ceux qui croient en lui hériteront d'un corps ressuscité comme le sien. Et quand Jésus reviendra, il jugera le monde en parfaite justice, y compris ceux qui commettent des attentats comme celui-ci.


Il n'est pas possible aujourd'hui de trouver une église (à ma connaissance) qui soit antérieure à l'an 313. Pourquoi? L'empereur romain Constantin, qui se disait chrétien, avait publié l'édit de Milan, légalisant le christianisme pour la première fois seulement à cette date. Et ce n’est qu’après 313 que des constructions de bâtiments officiels de culte chrétien on pu voir le jour. Certains des plus beaux bâtiments jamais construits sont les cathédrales chrétiennes, comme Notre-Dame, précurseur d'autres cathédrales. La construction de Notre Dame avait débuté en 1163.


L’enquête sur les causes de l’incendie de Notre-Dame la semaine dernière n’est pas terminée. La piste criminelle a été écartée, mais entre-temps, il y a eu des attaques constantes contre des églises en France. 875 églises auraient été vandalisées rien qu'en France au cours de la dernière année. Open Doors, qui vient en aide aux églises persécutées, note: «Aujourd'hui, tout comme dans le livre des Actes, les chrétiens sont persécutés dans le monde entier pour avoir suivi Jésus.» Open Doors note que «1 chrétien sur 9 est sévèrement persécuté dans le monde». Ils écrivent: «Chaque jour, nous recevons de nouvelles informations faisant état de chrétiens menacés, emprisonnés injustement, harcelés, passés à tabac et parfois même morts en raison de leur foi en Jésus».


Ils ajoutent: «Chaque mois, en moyenne:


345 chrétiens sont tués pour des raisons religieuses;


105 églises et bâtiments chrétiens sont incendiés ou attaqués;


219 chrétiens sont détenus sans jugement, arrêtés, condamnés et emprisonnés.


Il y a de nombreuses années, j'ai interviewé le Frère Andrew, fondateur de Open Doors. Peut-être est-il mieux connu pour le livre qu'il a écrit intitulé God's Smuggler. Le frère Andrew, des Pays-Bas, introduisait des copies de la Bible en contrebande dans toutes sortes d'endroits où le livre sacré était interdit, comme en Union soviétique ou dans les pays du bloc de l'Est. Il a dit: «Aujourd'hui, il y a probablement plus de persécutions que jamais auparavant…. Chez Open Doors, nous travaillons activement pour le faire savoir.»


Malgré le nombre croissant d’attaques, il m’a dit: «C’est étrange que les gens pensent qu’il est dangereux d’être chrétien. C’est dangereux de ne pas être chrétien dans le monde aujourd’hui, car en cas de danger physique, mental ou autre, Dieu protège ceux qui lui appartiennent, qui aiment Jésus. Donc, être en dehors de la portée de cet amour, c'est cela qui est dangereux. "

Ce qui s’est passé au Sri Lanka nous rappelle qu'il faut prier continuellement pour l’église persécutée dans le monde.


Article traduit de l'anglais et tiré de www.christianheadlines.com

© 2020 L'univers de Bondoly - Tous droits réservés.