Le danger des faux ministères.


On constate aujourd'hui une multiplication de ministères et de prophètes qui disent parler au nom de Dieu et qui prodiguent des enseignements, soit dans des ministères physiques ou sur la toile. Ce qui n'est pas une mauvaise chose en soi car la parole de Dieu doit toucher les extrémités de la terre et des nations encore captives doivent être libérées et gagnées à Christ pour leur Salut. Le problème est que ce n'est pas parce qu'une personne connait la parole de Dieu et prodigue des enseignements qu'elle est connectée à la bonne source.


Bien-aimés, ne vous fiez pas à n’importe quelle inspiration, mais examinez les esprits pour voir s’ils sont de Dieu, car beaucoup de faux prophètes se sont répandus dans le monde (1 Jean 4:1).

Car c'est bien la question à se poser, au delà du fait qu'une personne se présente comme étant serviteur de Dieu, il faut se demander si sa communion avec Dieu est réelle et si c'est de lui qu'il puise son inspiration pour élaborer ses enseignements. Car une personne qui prêche l'évangile sans être née de Dieu le fait soit à partir d'une inspiration charnelle soit à partir d'une inspiration venue des ténèbres, et c'est là que ça devient dangereux.


Un ministre de Dieu a une grande responsabilité, celle d'encadrer et de nourrir par des enseignements sûrs, le troupeau de Dieu. Un vrai ministre de Dieu est établit par Dieu en tant qu'autorité spirituelle sur des âmes qui doivent être nourries de la bonne doctrine en vue d'atteindre la maturité spirituelle. Un double honneur attend d'ailleurs les prédicateurs et enseignants de l'évangile qui en seront jugés dignes (1 Timothée 5:17).


D'un autre côté, un enfant de Dieu qui fréquente une église ou écoute les enseignements d'un ministère, se met sous la coupe dudit ministère que Dieu a établi pour sa croissance spirituelle. Il est comme un enfant qui reçoit le lait de sa mère qui devrait, à priori, ne pas être empoisonné. Il incombe à l'enfant de Dieu d'être à l'écoute du Saint-Esprit pour discerner la volonté de Dieu pour sa maison spirituelle.


Mais nous sommes à la fin des temps, et la prophétie biblique se réalise. Nous assistons à une prolifération de faux prophètes et donc de ministères qui ne sont pas appelés par Dieu. Et les dangers liés à ces faux ministères sont multiples et leur dangerosité va de palier en palier en fonction de l'inspiration à la base de leurs enseignements.


1. Les faux ministres de Dieu qui veulent faire de l'évangile un business ou une carrière (l'inspiration charnelle).


Oui, il y a des ministères qui sont créés non pas par la volonté de Dieu mais par la volonté d'un homme. Celle de faire carrière dans le ministère et de devenir un "grand homme de Dieu" qui voyage de par le monde. Déjà le problème avec ce genre de ministères est que la motivation n'est pas pure, un tel "homme de Dieu" n'a pas de fardeau pour les âmes (ce qui est normal puisque Dieu ne le lui a pas donné) mais il veut, par son ministère, servir ses propres intérêts et en faire un terrain d'auto-glorification.


Autre problème, c'est que si cette personne n'est pas née de nouveau, sa compréhension des écritures est seulement intellectuelle et non pas par révélation de l'esprit de Dieu comme ça devrait être le cas. L'enseignement prodigué par un tel ministère est vide de sens et est purement charnel, cela ne vous fera pas grandir.


Autre point plus inquiétant cette fois-ci, c'est qu'une telle personne, auto-proclamée "homme de Dieu", n'a pas été ni brisée ni façonnée par Dieu pour devenir l'instrument qu'il peut utiliser. Car tout homme de Dieu, même moi qui n'ai qu'un appel restreint de propagation de l'évangile au travers d'internet et des réseaux sociaux, avons été brisés par le Seigneur avant qu'il puisse nous utiliser comme des instruments entre ses mains. Par ce brisement, l'homme est dépouillé de ses "impuretés" qui feraient obstacle à l'oeuvre que le Seigneur compte faire à travers cette personne (je précise que la purification des oeuvres de la chair n'est jamais terminée et se poursuit toute la vie, seul Dieu est trois fois Saint). Ces impuretés sont souvent l'orgueil, l'idolâtrie, l'insoumission, le péché... Et cette préparation prend du temps jusqu'à ce que, devenu docile et soumis à Dieu, le ministre est alors prêt et est propulsé.

Le ministre de Dieu, auto-proclamé comme tel, est un danger pour lui même mais aussi pour la multitude qui le suit dans ce sens que ces choses qui n'ont jamais été brisées en lui deviendront un jour une occasion de chute pour tous. En effet, un tel homme ne saura jamais prêcher par l'exemple, il demeure impudique, orgueilleux, vaniteux et ne craint pas le Seigneur comme un vrai homme de Dieu étant passé par le processus du brisement craint le Seigneur. Si jamais il y avait une guérison dans son assemblée, il ramènerait toute la gloire à sa propre personne au lieu de la rendre à Dieu, d'ailleurs on reconnait ces personnes à ce qu'elles se sont diversifiées dans leurs activités (vente de produits miracles pour la guérison par exemple signés de leur propre nom).


Les personnes sous la coupe de tels ministres reçoivent des enseignements à partir d'un instrument impur, elles n'expérimentent aucune percée dans leur vie, elles peuvent demeurer sous des jougs pendant des années, elles cessent de croitre spirituellement et peuvent même expérimenter la mort spirituelle.


2. Les faux ministres de Dieu connectés à des sources occultes.


C'est de loin la catégorie la plus dangereuse mais là encore, seul le discernement qui vient du Saint-Esprit peut le mettre en lumière. Recevoir des enseignements ou même semer son argent dans de tels ministères est hautement dangereux. En le faisant, vous entrez en alliance avec des puissances des ténèbres et vous leur ouvrez les portes dans votre vie. Ce sont des accès qu'ils obtiennent en toute légalité puisque c'est vous même, certes par ignorance, qui leur avez ouvert des portes en liant votre foi à leurs enseignements et/ou en semant dans leurs ministères. La conséquence de telles alliances est que vous pouvez être lié spirituellement à ces ministères et vous sentir obligé de semer pour des miracles ou des guérisons que vous attendez et qui ne viendront jamais mais aussi vous pouvez être en proie à des oppressions spirituelles (cauchemars, visitations d'esprits méchants, perte d'emploi, maladie inexpliquée) alors même que vous êtes en Christ.


Peuple de Dieu, faisons attention aux ministères et enseignements que nous acceptons de suivre. La foi est un don précieux et il ne faudrait pas la lier à des enseignements dont l'inspiration est douteuse et/ou dont l'appel du ministre n'est pas certain. Prenez le temps de consulter Dieu avant de fréquenter une église ou de suivre un ministère. Souvent Dieu va vous donner une paix lorsque vous suivez un ministère par exemple, c'est bon signe. Mais si quelque chose n'est pas bien "assis" dans votre esprit lorsque vous écoutez/lisez certains enseignements, portez cette affaire en prière. Et s'il s'avérait que vous ayez suivi un faux ministère et que le Seigneur vous l'ait exposé, repentez-vous, cessez d'écouter ces enseignements, déclarez que vous fermez toute porte qui vous auriez ouvert à l'ennemi par ignorance et le Seigneur qui est fidèle vous délivrera, le cas échéant, des liens contractés alors que vous étiez sous la coupe de tels ministères.

© 2020 L'univers de Bondoly - Tous droits réservés.