La Bible à la portée de tous grâce aux nouvelles technologies


Les nouveaux développements technologiques ont rapidement élargi la portée de l'Évangile dans le monde entier.

Le logiciel de traduction de la Bible, «Paratext» - utilisé par Wycliffe Bible Translators - a récemment été adapté à une version adaptée aux mobiles appelée «Paratext Lite». Il permet aux missionnaires du monde entier d'utiliser la technologie dans des lieux reculés où les équipements nécessaires à la traduction de la parole de Dieu est  difficile d'accès, rapporte le Christian Post.

ParaText est un logiciel de premier plan utilisé pour produire, vérifier et réviser les textes traduits de la Bible. La version Lite permet aux équipes de centraliser leur travail et de collaborer plus efficacement. Cette technologie rend non seulement le travail de traduction plus efficace, mais également plus accessible. Désormais, les partenaires locaux et les membres de la population autochtone peuvent participer et jouer un rôle plus actif dans le processus, en changeant l'image du missionnaire occidental qui vient traduire la Bible pour les autochtones.

« Ce qui est intéressant, c’est le changement opéré ces sept à dix dernières années, au cours desquelles les autochtones veulent faire le travail eux-mêmes», a déclaré Doug Hennum, responsable de l’innovation et de l’information chez Wycliffe à Christian Post. «Ils disent par exemple qu'au lieu de simplement assister les occidentaux à le faire, nous aimerions prendre la main et faire ce travail, aidez-nous plutôt à apprendre à le faire."

Les locaux parlant la langue maternelle peuvent traduire et vérifier les mots rapidement avec plus de précision, réduisant ainsi le temps nécessaire à la traduction de la parole de Dieu dans une nouvelle langue. Ces derniers peuvent effectuer la majeure partie de la rédaction initiale du texte, Wycliffe ensuite avec l'aide d'experts en linguistique s'assure que la traduction est aussi fidèle que possible à la parole de Dieu.

À l'automne, Wycliffe a célébré sa 1000ème traduction de la Bible, écrit Christian Post. «Pour mettre cela en perspective, il a fallu 67 ans pour achever les 500 premières traductions, et les 500 autres se sont faites en seulement 17 ans. Et la vitesse à laquelle on est capables de traduire  la Bible continue de croître », a déclaré Hennum.

Partout dans le monde, un nombre croissant de personnes ont accès  à la Bible  grâce à l’utilisation de smartphones et d’applications mobiles.

«L’application biblique de YouVersion permet aux lecteurs d’interagir avec les Écritures dans plus de 1 000 langues. L'application Deaf Bible de la Deaf Bible Society propose des traductions de la Bible dans différentes langues des signes exclusivement conçues pour les sourds », a écrit Mission Frontiers. Avec le progrès technologique et son impact sur le potentiel des ministères, Hennum conclut: "Cela devient plus que jamais un effort collaboratif. La plupart des choses sur lesquelles nous travaillons sont faites à l'aide d'un partenaire. Dans l'avenir, tout ne pourra pas reposer sur une telle ou telle autre organisation, mais les choses se feront en partenariat."

Article traduit de l'anglais et tiré de www.christianheadlines.com

© 2020 L'univers de Bondoly - Tous droits réservés.