L'importance de fonder son identité en tant que serviteur de Dieu


La majeure partie des personnes fondent leur identité dans "l'étiquette" donnée par la société. Les gens s'identifient comme mères au foyer, employés, chômeurs, étudiants etc... Le problème est que les chrétiens nés de nouveau ayant un appel autre que le ministère vont également s'identifier selon le métier qu'ils exercent et leur place dans la société, ce qui est une erreur. En tant que chrétien né de nouveau, vous devenez automatiquement serviteur de Dieu et c'est là que demeure votre identité.

Être serviteur de Dieu ne consiste pas uniquement à être pasteur et à prêcher la parole de Dieu dans une église. Nous naissons de nouveau et demeurons sur la terre pour accomplir une mission que Dieu a prévue depuis la fondation du monde, c'est à ce titre que nous sommes tous serviteurs de Dieu. Ainsi, une femme "au foyer" chrétienne ne devrait pas s'identifier en tant que tel mais plutôt en tant que servante de Dieu dont l'appel peut être, entre autres, de former des disciples en élevant ses enfants et si elle participe à la vie de son église locale en donnant de son temps, c'est aussi en qualité de servante de Dieu qu'elle le fait.


Si Dieu ne vous a pas appelé à enseigner sa parole pour édifier le corps de Christ dans une église ou dans un tout autre ministère, alors votre appel réside dans le travail séculier qu'il veut que vous fassiez. Ainsi c'est une erreur de penser que Dieu vous a donné un travail uniquement pour vous permettre de payer vos factures et pourvoir à vos besoins, en effet, il peut pourvoir à vos besoins de façon surnaturelle. C'est d'ailleurs pour ça que cela ne lui donne pas des sueurs froides lorsqu'il vous demande de faire un pas de foi en démissionnant de votre emploi par exemple, il sait comment faire parvenir l'argent sur votre compte sans que vous n'ayez besoin de travailler. Non bien évidemment, lorsque vous devez travailler dans le séculier, l'objectif est ailleurs. Vous êtes un serviteur de Dieu dont l'appel est de briller et de faire connaitre Christ dans l'emploi que vous êtes appelé à exercer. Et quand je dis faire connaitre Christ sur votre lieu de travail, ce n'est pas prendre un micro et prêcher la parole de Dieu à vos collègues qui certainement ne seront pas intéressés... Parmi les nons-croyants, vous prêchez la parole de Dieu par votre comportement, votre façon d'être, votre accoutrement, vos valeurs, par la lumière que vous êtes parmi les ténèbres qui vous entourent. Si vous réussissez à faire gagner l'éternité ne serait-ce qu'à une âme sur toute la durée de votre vie, vous aurez accompli votre mission de serviteur au poste auquel Dieu vous a assigné.


L'importance est donc d'être fidèle au poste auquel Dieu vous a appelé et pas de faire plus, ni moins.


Nos vies devraient vraiment tourner autour de cette notion de service à rendre à Dieu. Fonder son identité sur des étiquettes que donnent le monde comporte un danger... En effet, vous ne serez pas toujours mère au foyer, un jour vos enfants grandiront et partiront... ce jour là vous traverserez une grave crise identitaire car vous ne saurez plus qui vous êtes ni l'objet de votre vie sur terre! S'identifier en tant qu'employé, comme faisant partie des plus riches ou encore en tant qu'épouse comportent également des risques; vous pouvez perdre votre emploi, cesser d'être riche et votre mari peut quitter le monde avant vous... et là que ferez-vous? Cependant lorsqu'on a compris que nous sommes sur terre pour servir Dieu et pour qu'il se glorifie à travers nos vies, nous sommes enracinés dans la connaissance de qui nous sommes et de notre rôle sur cette terre. Travail ou pas, mariage ou pas, enfants ou pas nous saurons que le but de notre existence n'est pas dans ces choses, certes bonnes mais passagères, mais nous nous positionnerons comme des serviteurs utiles entre les mains de Dieu pour que sa volonté soit faite sur cette terre et que sa gloire soit manifestée à travers nos vies.

© 2020 L'univers de Bondoly - Tous droits réservés.