Dans l'urgence, tourne ton regard vers l'Éternel


Nous allons nous intéresser aujourd'hui au 2e livre des Chroniques chapitre 20, versets 1-32. Dans cette section, le roi de Juda, Josaphat se voit informé que des peuples étrangers (Moabites, Ammonites et Maonites) marchent contre son royaume pour lui faire la guerre. Le récit nous précise que les envahisseurs ne sont pas loin, puisqu'ils se trouvent de l'autre côté de la mer qui sépare le royaume de Juda à un territoire voisin. 


Dans sa frayeur, le Roi décide de chercher la face de Dieu en publiant un jeûne pour tout son royaume. Dans la prière qu'il adresse à Dieu, il dit ceci:

2ch20:6-12:"Éternel, Dieu de nos pères, n'es-tu pas Dieu dans les cieux, et n'est-ce pas toi qui domines sur tous les royaumes des nations? N'est-ce pas toi qui as en main la force et la puissance, et à qui nul ne peut résister? N'est-ce pas toi, ô notre Dieu, qui as chassé les habitants de ce pays devant ton peuple d'Israël, et qui l'as donné pour toujours à la postérité d'Abraham qui t'aimait?

Ils l'ont habité, et ils t'y ont bâti un sanctuaire pour ton nom, en disant: S'il nous survient quelque calamité, l'épée, le jugement, la peste ou la famine, nous nous présenterons devant cette maison et devant toi, car ton nom est dans cette maison, nous crierons à toi du sein de notre détresse, et tu exauceras et tu sauveras! Maintenant voici, les fils d'Ammon et de Moab et ceux de la montagne de Séir, chez lesquels tu n'as pas permis à Israël d'entrer quand il venait du pays d'Égypte, -car il s'est détourné d'eux et ne les a pas détruits, - les voici qui nous récompensent en venant nous chasser de ton héritage, dont tu nous as mis en possession. O notre Dieu, n'exerceras-tu pas tes jugements sur eux? Car nous sommes sans force devant cette multitude nombreuse qui s'avance contre nous, et nous ne savons que faire, mais nos yeux sont sur toi."


Suite à cela, l'Esprit de l'Eternel saisit Jachaziel au milieu de l'assemblée et rassure la foule en lui disant de n'avoir aucune crainte devant cette multitude nombreuse puisque c'est Dieu lui-même qui combattrait à leur place. Dieu donne ensuite l'instruction au peuple de Juda de descendre, le lendemain, à la rencontre de ses ennemis et de se tenir là sans combattre et qu'il serait avec eux. 

A l'annonce de cette parole, le récit nous dit que le roi Josaphat inclina le visage contre terre, et tout Juda et les habitants de Jérusalem se prosternèrent devant le Seigneur et les lévites parmi eux le célébrèrent d'une voix forte et haute. Le lendemain, avant de mettre à exécution l'instruction de Dieu, le roi Josaphat conseille son peuple en disant: "Confiez-vous en l'Éternel votre Dieu et vous serez affermis, confiez-vous en ses prophètes et vous réussirez". (2Ch20:20).


Après quoi, les troupes se mettent en marche en louant l'Éternel et dès qu'elles entament les chants de louange, l'Éternel place une embuscade contre les troupes adverses de sorte à ce qu'arrivé sur le front, Juda ne peut que constater les cadavres de ses ennemis étendus au sol. Enfin l'histoire nous dit qu'ils trouvèrent au milieu des cadavres d'énormes richesses et mirent trois jours à s'emparer du butin tellement il était considérable. 


L'enseignement

Cette histoire est riche en enseignements que l'on peut décliner comme-suit:

- Face à l'urgence, se tourner vers Dieu: Quelle que soit l'urgence de la situation, nous devons en premier lieu tourner nos regards vers le Seigneur. À l'annonce de l'arrivée des envahisseurs, le roi Josaphat aurait pu en premier réflexe demander à son chef des armées de lui faire le recensement de ses troupes, de ses chars, de son artillerie et demander les stratégies de défense possibles. Mais son réflexe a été de se tourner vers Dieu dans le jeûne et la prière, et c'est l'attitude que nous devrions adopter quelque soit l'urgence de la situation que nous traversons. 


- Rappeler à Dieu notre alliance: Dans sa prière, le roi Josaphat, après avoir élevé le Seigneur, lui rappelle l'alliance conclue avec Abraham et la terre qu'il a donné en héritage pour toujours à sa postérité et sur laquelle lui Josaphat ainsi que son peuple sont menacés. Ce rappel place Dieu dans une posture où il doit agir en notre faveur suivant l'alliance qu'il a conclue avec nous. L'alliance par excellence est celle qui nous sauve, le sacrifice de Jésus-Christ à la croix. Il se peut aussi que tu aies une alliance personnelle avec le Seigneur, si c'est le cas, avant de lui rappeler de faire sa part, assure-toi d'abord que tu marches dans l'obéissance des termes de ladite alliance et que tu fais déjà ta part.


- Obéir aux instructions de Dieu: les instructions de Dieu sont à suivre à la lettre même si elles peuvent paraitre à première vue insuffisantes par rapport au problème que l'on doit affronter. Le roi Josaphat était attaqué par une "multitude nombreuse" et il était sûrement sous-équipé en termes de troupes et de logistique pour faire face à ses adversaires, par conséquent, se rendre dans un champs de bataille dans ces conditions pourrait paraitre fou. Mais il a obéit et nous savons que la suite des évènements lui a été favorable. La clé qui doit débloquer toute situation se trouve dans l'instruction donnée par Dieu, il convient pour l'entendre et la reconnaitre de demeurer en communion constante avec le Seigneur. 


- La puissance de la louange dans nos moments de désert: Josaphat et ses troupes se sont rendus sur le champ de bataille en louant le Seigneur prouvant ainsi la confiance qu'ils avaient en lui. Et l'histoire nous raconte que c'est à l'instant même où ils ont entamé ces chants que le Seigneur a placé une embuscade devant l'armée adverse, c'est pour dire la grande puissance que renferme la louange dans les moments d'adversité. Tout ça pour dire que ce ne sont pas les pleurs ni les lamentations qui font agir Dieu pour débloquer une situation. Il faut au contraire se lever et s'il ne nous a pas déjà donné une parole spécifique par rapport à notre situation, relire les promesses que Dieu nous faites dans la Bible en général, se réjouir d'avance et chanter des louanges en se déclarant qu'il nous a déjà exaucés. 

© 2020 L'univers de Bondoly - Tous droits réservés.