Conseils pratiques pour débuter dans le ministère (Partie 2)


Nous avons vu dans un précédent article la première partie des conseils pratiques pour débuter dans le ministère. Nous avons notamment vu qu'il fallait examiner plusieurs points avant de se lancer ainsi qu'être au fait des exigences du Seigneur. Nous avions évoqué la motivation, la vision, les associations ainsi que la discipline.


Aujourd'hui nous continuons avec d'autres points qui concernent les exigences du Seigneur vis à vis de ses ministres ainsi que les responsabilités qui vous incombent en tant que serviteur. 


La productivité: Comme je le disais dans l'article précédent, être dans le ministère n'est pas synonyme de fainéantise bien au contraire. Si la Parole nous dit que la moisson est abondante mais que les ouvriers sont peu nombreux, cela veut dire qu'il y a du boulot. Dieu exigera de vous d'être productif, d'être créatif et d'exceller dans ce que vous faites. Il s'attendra à ce que vous vous serviez des dons et talents qu'il a déjà placés en vous et même que vous les fassiez fructifier. J'ai déjà cité plusieurs fois la parabole des talents (Matthieu 24:14:30) dans laquelle l'un des serviteurs n'avait pas fait fructifier le talent que le maitre lui avait remis et s'était fait traité de méchant et de paresseux (Matthieu 25:26). Si par exemple le Seigneur vous appelle à produire des vidéos, vous devrez mettre en place un planning de vidéos à respecter et non pas vous contenter d'en faire quand vous en avez envie. En plus de cela, vous devrez constamment être en avant garde en recherchant les différents outils qui pourraient améliorer la qualité de vos vidéos afin de les rendre plus attrayantes.

Parfois les personnes se plaignent que leur ministère ne grandit pas mais quand on y regarde de près, on constate tout simplement que leur niveau d'investissement est faible. Il y a d'ailleurs plusieurs niveaux d'investissements: Il y a un investissement de temps, de coût et de moyens. Pour être productif dans le ministère, vous devrez investir de votre temps. D'ailleurs, plus vous y investirez de votre temps, plus le ministère croitra, moins vous y investirez de temps et moins ce sera le cas.

Vous devrez aussi y investir vos finances même si cela peut sembler choquant pour certains. En effet beaucoup se disent que comme c'est pour Dieu et qu'ils le servent déjà "gratuitement", il n'y a pas lieu de consentir à cet effort. Vous avez tout faux. Le souci d'exceller dans ce que vous faites pour le Seigneur et d'être efficace pour sauver les âmes devrait être votre priorité. Vous devrez donc investir dans du matériel de tournage de qualité (si on reprend l'exemple de celui qui a reçu l'appel de faire des vidéos), investir dans du matériel de son de qualité, ne pas hésiter à prendre des formules pro dans vos logiciels de création et de design par exemple pour toujours exceller dans tout ce que vous faites et vous assurer d'être efficace. Sachez aussi que lorsque vous investissez vos finances dans le ministère que Dieu vous a confié, en réalité vous êtes en train de semer et vous en récolterez les fruits. Enfin, vous devez également vous donner les moyens pour être productif. Ne vous dites pas juste: "je n'arrive pas à faire tout ce que le Seigneur attend de moi"ou "je n'ai pas d'argent"... Investir les moyens peut être par exemple de prier afin que le Seigneur vous accorde la grâce de faire ce qu'il attend de vous et d'être productif ou encore de prier pour plus de moyens financiers. Se donner les moyens c'est aussi demander conseil auprès de ceux qui sont déjà dans le ministère et ne pas hésiter à déléguer certaines tâches du ministère à des personnes que le Seigneur aura placées autour de vous pour vous aider afin que la vision se déploie.


Enfin je finirais cette section en disant que servir Dieu peut être un couteau à double tranchant. En tant que serviteur de Dieu, vous pouvez jouir de la bénédiction du serviteur: "Vous servirez l'Eternel, votre Dieu, et il bénira votre pain et vos eaux, et j'éloignerai la maladie du milieu de toi" (Exode 23:25). Mais il y a aussi le revers de la médaille quand on sert Dieu avec négligence: "Maudit soit celui qui fait avec négligence l'oeuvre de l'Eternel" (Jérémie 48:10).


S'engager vis à vis des brebis du Seigneur: Beaucoup pensent que servir le Seigneur se limite à balancer un prêche, un article ou une vidéo puis vaquer à ses autres occupations. Non, être ministre de Dieu c'et bien plus que cela. Vous devez faire paitre les brebis que le Seigneur vous envoie et sur lesquelles il vous établit. Dans Ezékiel 34, le prophète reçoit l'ordre de maudire les pasteurs qui se paissent eux mêmes au lieu de faire paitre les brebis du Seigneur. Une longue liste de reproches leur ont été faits dont les suivants: "Vous n'avez pas fortifié celles qui étaient faibles, guéri celle qui était malade, pansé celle qui était blessée; vous n'avez pas ramené celle qui s'égarait, cherché celle qui était perdue".


Cela vous montre un peu l'éventail d'obligations qui vous incombent en tant que ministre à qui Dieu confie ses brebis. En réalité, Dieu vous établit sur ses brebis pour être à leur service. C'est d'ailleurs le modèle que Christ nous a montré, il était venu en tant que serviteur. Vous devez donc prier pour les personnes qui vous suivent lorsqu'elles sont malades, lorsqu'elles sont faibles, les exhorter lorsqu'elles viennent à vous avec un problème, vous inquiéter si une brebis semble s'égarer et veiller au suivi des âmes en général. Par exemple, dans vos temps de prière, vous devez obligatoirement consacrer un temps pour prier pour les personnes sur qui Dieu vous a établi, recueillir leurs sujets de prière et les intégrer dans vos temps de prière. C'est ce que veut dire "paitre" les brebis du Seigneur. Parfois il peut s'avérer nécessaire de demander dans vos prières que Dieu vous donne un coeur de berger.

C'est donc un aspect à prendre en compte quand on se lance dans le ministère surtout pour ceux qui veulent se lancer plus par envie que parce qu'ils ont reçu un véritable appel. Car je crois intimement que lorsqu'on reçoit l'appel à servir, Dieu nous équipe même en termes de caractère (c'est d'ailleurs le rôle de certains déserts spirituels avant d'être propulsé).


Cet aspect est important dans l'oeuvre du serviteur et il sera également jugé à cet égard.

© 2020 L'univers de Bondoly - Tous droits réservés.