• carinejiofack

Comment réagir lorsque les détracteurs ne comprennent pas notre Foi?



Les audiences de confirmation de la juge Amy Coney Barrett à la Cour suprême américaine devront débuter le 12 Octobre. La présidente du Comité judiciaire du Sénat, Lindsey Graham (R-SC), a déclaré que le comité devrait annuler sa nomination d'ici le 26 octobre. Ce qui laissera le Sénat être dirigé par les républicains pendant environ une semaine pour confirmer Barrett avant les élections du 3 novembre.


Des attaques contre sa famille ainsi que sa foi se font déjà ressentir.


Se référant au fait qu'elle et son mari ont adopté deux enfants d'Haïti, un détracteur a affirmé sans aucune preuve que « ces enfants ont été pris par des Américains ultra-religieux, ou du moins des personnes peu scrupuleuses, et qu'ils auraient été emmenés aux USA alors que leur famille était encore en Haïti ». La juge Barrett et son mari ont également été taxés de « colonisateurs blancs » pour avoir adopté des « enfants noirs ».


Tout ceci n'est qu'un début et nous pouvons nous attendre à d'autres tentatives de diffamations dans les semaines à venir.


De nombreux critiques se sont basés sur le fait que cette juge soit membre d'un groupe appelé People of Praise (Peuple de Louange) pour appuyer leurs dires. Le journal Newsweek annonçait : « Comment des groupes catholiques charismatiques comme People of Praise d'Amy Coney Barrett ont inspiré « The Handmaid’s Tale ».» Leur titre original affirmait à tort que People of Praise avait directement inspiré le roman dystopique ; les rédacteurs en chef ont été contraints d'émettre une rétractation et de changer leur titre (mais pas le « rapport » dans l'article en soi).

De telles accusations ont été reprises par d'autres médias, mais ont été démystifiées avec de solides arguments. Cette controverse illustre un point majeur sur l'état de notre culture et la meilleure façon pour les chrétiens de réagir.

"UN ECART FLAGRANT DANS LA CONNAISSANCE RELIGIEUSE"


Écrivant pour le Wall Street Journal, Peggy Noonan explique que People of Praise fait partie du mouvement du Renouveau Charismatique qui a débuté dans les années 1970 et « met l'accent sur la conversion personnelle et la mise en avant des enseignements du Christ dans le monde ». Noonan souligne que : « Les membres comprennent des protestants ainsi que des catholiques. Ils se sont réunis intentionnellement, en communauté, pour prier ensemble, servir et administrer des écoles. Ce sont des chrétiens vivant dans le monde. »


La réponse de David French est particulièrement utile. Il cite cette description du groupe selon le New York Times en 2017: «Les membres du groupe prêtent un serment de loyauté à vie qu’ils appellent alliance, les uns aux autres. il sont assignés et sont responsables devant un conseiller personnel appelé la « tête » pour les hommes et la « servante » pour les femmes. Le groupe enseigne que les maris sont les chefs de leurs femmes et doivent avoir l’autorité sur la famille. »

French poursuit : « En observant People of Praise, deux pensées me viennent en tête : premièrement, des millions de chrétiens américains voient des échos de leur vie dans l'histoire du juge Barrett. Et deuxièmement, beaucoup de gens ne comprennent pas vraiment à la fois l'autorité spirituelle et la communauté spirituelle. Les préoccupations concernant Barrett reflètent en partie les lacunes profondes de connaissances religieuses dans les médias d'élite américains".


"UNE GUERRE POUR LA DOMINANCE DE LA VISION MONDIALE"


People of Praise a emprunté l’appellation « servante » à partir de la réponse de Marie à l’annonce de l'ange Gabriel selon laquelle elle deviendrait la mère du Fils de Dieu: «Je suis la servante du Seigneur ; qu'il me soit fait selon ta parole » (Luc 1:38 LSG). (Plus tard, le groupe a changé le terme pour éviter toute confusion après la sortie de The Handmaid’s Tale.)

French rapporte que le groupe a été salué par le cardinal Francis George; l'un de ses membres a été nommé par le pape François comme évêque auxiliaire de Portland. Il a fondé trois écoles qui ont remporté neuf prix Blue Ribbon du ministère de l'Éducation.

La fureur suscitée par des malentendus sur la foi du juge Barrett illustre un aveu que le rédacteur en chef du New York Times, Dean Baquet, a fait à Terry Gross de NPR: «Nous ne comprenons pas la religion. Nous ne comprenons pas le rôle de la religion dans la vie des gens. » Ils ne sont pas seuls.

Une étude récente a rapporté que seulement 2 % des milléniaux américains ont une vision biblique du monde. Parmi la génération X (trente-sept à cinquante-cinq ans), seuls 5% s’alignent à une telle vision du monde. On estime que 9% seulement des adultes de plus de 56 ans ont une vision biblique du monde.

George Barna a relevé que le rapport « suggère qu'une nation qui est en guerre contre elle-même adopte de nouvelles valeurs, de nouveaux modes de vie et une nouvelle identité. En d'autres termes, il y a une guerre pour la dominance de la vision du monde. »


Comment pouvons-nous gagner cette «guerre»? Concluons en nous concentrant sur une partie clé de la réponse.


"SON ROYAUME NE SERA JAMAIS DÉTRUIT"


Au cours des prochaines semaines pour les auditions de confirmation et l'élection présidentielle, ma prière pour le juge Barrett et pour tous les croyants est que nous manifestions l'intégrité de Daniel.

Ses opposants politiques « ne pouvaient lui trouver aucun motif de plainte ni aucune faute » (Daniel 6: 4), ils ont donc trouvé une ruse pour l'attaquer plutôt « par rapport à la loi de son Dieu» (v. 5). Cependant, le Seigneur a si miraculeusement récompensé la fidélité de Daniel que le roi Darius a finalement proclamé: « Il est le Dieu vivant, éternel; son royaume ne sera jamais détruit, et sa domination sera jusqu'à la fin » (v. 26).

Comme Daniel, nous faisons face à une opposition qui ne comprend pas notre foi ou ne croit pas en notre Dieu. Ils ont besoin de notre compassion et notre témoignage. Mais cela ne se fera qu'à condition que nous vivions dans une telle intégrité qui leur démontrera l'empreinte indubitable de Jésus sur nos vies.

Si les sceptiques veulent porter critiquer contre nous, qu’ils ne trouvent rien d'autre à dire que le fait que nous sommes "trop attachés à notre Dieu".


Et vous, qu'est-ce que le monde dirait à votre sujet?


Traduction francaise de l'article How to Respond When Critics Don’t Understand Our Faith

Publié le 29 septembre 2020 par Jim Denison, Denison Forum on Truth and Culture.

© 2020 L'univers de Bondoly - Tous droits réservés.