Abusez-vous de la grâce de Dieu dans votre vie?


Ne sois pas assuré du pardon au point d’entasser péché sur péché. Ne dis pas : « Sa miséricorde est grande, il pardonnera bien tous mes péchés », car, en lui, il y a pitié mais aussi colère ; son indignation s’abattra sur les pécheurs. Ben Sera Le Sage 5:5-6


Beaucoup sont tentés d'abuser de la grâce de Dieu au quotidien. Il y en a qui se disent: après tout, Jésus a déjà payé le prix pour mes péchés, alors qu'est-ce que ça peut bien faire si je tombe quelques fois? Ne dit-on pas que sept fois le juste tombe et il se relève? Et puis même après avoir péché, on peut toujours se repentir, Dieu est miséricordieux.


Si c'est votre cas et si vous réfléchissez de la sorte, Dieu vous met en garde aujourd'hui. Il vous dit qu'il est un Dieu miséricordieux, certes, mais qu'on se ne moque pas de lui ni du sacrifice de son fils.

Car sa grâce et sa miséricorde sont réservées à celui qui a péché mais qui se repent sincèrement et qui va s'humilier devant son trône pour implorer son pardon; c'est là l'attitude du juste. Le juste ne veut pas vexer le Saint-Esprit ni offenser Dieu, il aime la loi de son Dieu et s'applique à l'observer. S'il lui arrive de tomber, Dieu est prompt à le pardonner parce qu'il connait son coeur.


Ce traitement n'est pas applicable à celui qui, ami du péché, veut abuser de la grâce de Dieu pour demeurer dans l'iniquité. Il s'agit de personnes qui se plaisent à faire le mal et leur agissement témoigne que leur coeur n'a pas été transformé à l'image de Christ. Ils se servent du sacrifice de Jésus comme d'une douche qu'ils peuvent utiliser à souhait après chaque péché commis de façon consciente. Soyez de ceux qui apprennent à partir de simples conseils et non pas de ceux qui apprennent la leçon après avoir subi les conséquences de leurs actes, car un péché même pardonné a des répercussions spirituelles qui peuvent être lourdes.


Il est crucial de prendre sa vie chrétienne au sérieux. Les enjeux sont en effet importants: Il y a les conséquences même du péché applicables sur terre, puis il y a aussi des conséquences pour votre vie éternelle.


En effet, un péché, même pardonné entraine la mort (conséquences). Dans la Bible, le roi David après avoir commis un adultère et tué son serviteur, avait certes été pardonné, mais les conséquences de son péché n'avaient pas pu être arrêtées. En effet, l'épée (la mort), l'inceste, la division et la rébellion étaient entrés dans sa maison et ont déstabilisé son pouvoir. Tout d'abord, l'enfant issu de son union adultérine avec la femme de son défunt serviteur mourut (2 Sam.12:18); après cela, c'est un esprit incestueux qui surgit dans sa famille et un de ses fils, Amnone déshonora une de ses filles Tamar par un viol (2 Sam. 13:14). Cette infamie entraina la division dans sa famille puisque Amnone avait désormais trouvé un ennemi en la personne d'Absalom qui n'est autre qu'un autre fils du roi David. La division finit par enfanter le meurtre commis par Absalom contre son frère Amnone et le tout se solda par la rébellion d'Absalom contre le pouvoir royal et la mort de ce dernier, tué par les troupes armées de son père.


Beaucoup de tragédies et de pertes donc pour deux péchés commis et malgré tout pardonnés.

Il n'y a pas de petit péché inoffensif et la grâce de Dieu ne vous empêchera pas de subir les conséquences liées à votre péché. En réalité, en péchant c'est à vous que vous faites du mal ainsi qu'à votre entourage car vous ouvrez la porte aux agissement de l'ennemi dans votre vie. Celui qui se croit "roublard" en s'imaginant profiter de la grâce de Dieu à l'infinie en entassant péché sur péché se trompe car le salaire du péché reste invariablement la mort, et ce, pour les païens comme sur les chrétiens. Les enjeux concernant votre éternité sont également bien réels car le salut, qui est pourtant un don gratuit, peut se perdre (j'en parle en détail dans cet article); Le Salut ne couvre pas ceux qui agissent sciemment en dehors des sentiers de la parole de Dieu, mais bien au contraire, en agissant de la sorte, c'est cette même parole qui vous condamnera.

© 2020 L'univers de Bondoly - Tous droits réservés.